En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Parkings : des prix de plus en plus élevés malgré un essoufflement à Paris

Une étude récente fait un état des lieux des prix d’achat et de location des parkings en France. Les tarifs sont globalement à la hausse, sauf dans certains arrondissements parisiens.

Qu’on achète ou qu’on loue un parking, la facture est de plus en plus élevée. En effet, comme le révèle une enquête publiée par le site Monsieurparking.com, les prix sont globalement à la hausse en 2020. C’est à Nice que l’addition est la plus salée : les parkings s’y louent 145€ par mois en moyenne (+4,36%) et s’y vendent 35 112€ en moyenne (+4,55%).

Les autres grandes villes françaises ne sont pas épargnées par la flambée des prix. Comptez par exemple en moyenne :

  • 101€/mois pour louer et 20 173€ pour acheter à Aix-en-Provence ;
  • 93€/mois pour louer et 24 542€ pour acheter à Bordeaux ;
  • 93€/mois pour louer et 20 687€ pour acheter à Toulouse ;
  • 86€/mois pour louer et 19 237€ pour acheter à Strasbourg ;
  • 69€/mois pour louer et 17 7742€ pour acheter à Lille ;
  • 62€/mois pour louer et 15 993€ pour acheter à Nantes ;
  • 61€/mois pour louer et 14 313€ pour acheter à Rennes.

Sans surprise, il existe de fortes disparités selon les régions et la taille des villes. Pour trouver les tarifs les plus bas, c’est en Normandie qu’il faut se rendre, à Oissel (76) précisément. Louer un parking revient à 20€/mois en moyenne et acheter à 3 379€.

Inflation modérée à Paris

A Paris, les prix des parkings ont la particularité d’avoir peu ou pas augmenté. Six arrondissements affichent même une baisse. Les loyers ont par exemple diminué de -1,6% dans le Ier arrondissement (141€), de -1,5% dans le VIIIe arrondissement (196€) ou de -0,34% dans le XIVe arrondissement (130€). Mais stationner à Paris demeure un luxe : le budget moyen est de 155€ par mois pour une location et de plus de 34 000€ pour l’achat.

L’étude montre par ailleurs que les prix ont tendance à beaucoup augmenter en banlieue parisienne. Comme l’expliquait au Parisien Charles Gérard, directeur de Monsieurparking.com : « Les prix augmentent partout. Le loyer d’une place de stationnement évolue en un an de 6% aux Clayes-sous-Bois (Yvelines), Montigny-lès-Cormeilles (Val-d’Oise) ou encore Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne). Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), sa voisine Le Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) et Le Vésinet (Yvelines) voient leurs prix à la vente bondir de presque 6% ».