En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Sécurité routière : les pistes cyclables font ralentir les automobilistes

Selon une étude, les automobilistes ont tendance à lever le pied lorsqu’ils conduisent à proximité d’une piste cyclable aménagée sur la voie.

voiture piste cyclable

Pour que les automobilistes réduisent leur vitesse, il suffit parfois de la présence d’une piste cyclable aménagée sur la chaussée. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par l’Observatoire des risques routiers et de la mobilité et dévoilée par Le Parisien. Les automobilistes interrogés sont 68% à déclarer redoubler de vigilance lorsqu’ils côtoient des voies réservées aux vélos et près d’un quart à ralentir.

Depuis 2018, l’Observatoire des risques routiers a analysé les données de conduite d’automobilistes volontaires via une application. Il en ressort que sur un axe limité à 50 km/h, les conducteurs passent en moyenne 11% de leur temps de circulation au-dessus de la vitesse autorisée. Mais lorsque l’axe comporte une piste cyclable aménagée, ce temps chute à 5%. « Ces données montrent que ces aménagements ont un impact direct sur la baisse des vitesses moyennes et sur l’attention des automobilistes », note l’Observatoire.

Diminution des accidents

Pour Olivier Schneider, président de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), ces explications n’ont rien d’étonnant. « Les automobilistes vivent comme un inconfort la présence de cyclistes sur la route et cela suscite chez eux un surcroît de vigilance qui les incite à lever le pied », commente-t-il. « D’ailleurs, dans les rues à double sens cyclable, on a constaté une régression des accidents, y compris pour les piétons », ajoute-t-il.

Les aménagements cyclables ont un réel impact sur le comportement des automobilistes. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si un pays qui compte beaucoup de cyclistes, les Pays-Bas, a un nombre d’accidents impliquant des cyclistes plutôt faible, rappelle Olivier Schneider.