En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Sécurité routière : record de mortalité chez les cyclistes

Le nombre de personnes décédées sur les routes en France métropolitaine a reculé de 11,3% au mois de septembre. La mortalité des cyclistes continue de grimper.

cycliste voiture accident collision

La Sécurité routière a publié son bilan mensuel de la mortalité sur les routes de France. On découvre ainsi que la tendance positive des derniers mois se confirme. En effet, avec 275 décès en septembre, le chiffre baisse de -11,3% par rapport au même mois l’année dernière. Pour rappel, la mortalité routière avait baissé de -19% au mois d’août.

Cependant, malgré ces chiffres encourageants, d’autres indicateurs sont en hausse. On apprend par exemple que le nombre d’accidents corporels est lui en légère augmentation de 1,6%, ce qui représente un total de 5 210 cas. Dans son bilan, la Sécurité routière explique que « la mortalité des motocyclistes est en baisse (…) et la mortalité des piétons est stable ».

Assurance auto : comment réagir à un accident avec un sanglier ?
Lire l'article

37 cyclistes tués en septembre

Le point noir de ce rapport est sans nul doute le nombre de morts chez les cyclistes, qui sont de plus en plus nombreux dans le pays. Avec 37 tués au mois de septembre, cela fait 15 morts de plus que l’année dernière. Il s’agit surtout de la mortalité la plus élevée pour les cyclistes sur les dix dernières années, ce qui préoccupe les pouvoirs publics.

Le nombre de morts sur les routes a bien diminué depuis le déconfinement. On a noté une baisse de 25% entre juin et août, suivie par une nouvelle baisse qui semble se prolonger. Néanmoins, il convient de relativiser ces chiffres étant donné les conditions sanitaires particulières qui limitent grandement les déplacements et ont fait chuter le trafic routier.