En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Qu’est-ce qu’un carambolage ?

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • 325€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties.

Si le terme « carambolage » peut sembler familier, il est à prendre au sérieux pour faire fonctionner son assurance auto. Cette dénomination désigne un type d’accident majeur impliquant un certain nombre de véhicules et dans des circonstances particulières de circulation. Comment le Code des assurances définit-il un carambolage ? Quelles règles permettent de déterminer les responsables ?

Définition du carambolage

Selon le dictionnaire Larousse, un carambolage est une série de chocs, de heurts entre des véhicules. Ce terme familier provient du billard, le carambolage étant un coup qui consiste à toucher deux billes en un seul geste. 

Les assurances distinguent « accident en chaîne » et « carambolage »

Chaussée glissante, excès de vitesse, brouillard, ou encore chute de neige provoquent parfois une série de chocs entre plusieurs voitures, comme une réaction en chaîne. Ce type d’accident est appelé «accident en chaîne» ou «carambolage», selon les circonstances de circulation. Selon la Fédération Française des Sociétés d’Assurances, les deux événements impliquent plus de deux véhicules, mais dans le cas du carambolage, «les véhicules ne circulaient pas forcément sur la même file».

Qualifié par la jurisprudence d’accident complexe, le carambolage pose deux grands problèmes juridiques: qui est responsable et qui est victime? En effet, les dommages causés par un tel événement sont généralement nombreux et de responsabilité partagée.

Carambolage : qui est responsable ?

Il existe une convention d’indemnisation directe de l’assuré et de recours entre sociétés d’assurance, la Convention IRSA, signée par la quasi totalité des assureurs automobiles français. Cette convention permet notamment de déterminer les diverses responsabilités en cas de carambolage et donc l’indemnisation des assurés. Elle définit pour cela un «meneur de jeu», c’est-à-dire une société d’assurance en charge de gérer l’ensemble du dossier, en collaboration avec les autres assureurs impliqués.

La Convention IRSA distingue deux types de carambolages:

  • Les carambolages impliquant de trois à sept véhicules, pour lesquels le «meneur de jeu» est l’assureur du véhicule portant le plus petit numéro minéralogique ;
  • Les carambolages de plus de sept véhicules, pour lesquels le «meneur de jeu» est imposé par le calendrier, même si l’assureur désigné n’a pas de véhicule impliqué dans l’accident (les différents jours de l’année sont arbitrairement répartis entre les sociétés d’assurance par la convention).

Foire aux questions (FAQ)

🚘 Qui est responsable en cas de carambolage ?

La convention d’indemnisation des sociétés d’assurance (IRSA) permet de définir clairement les responsabilités en cas d’accident type carambolage. Référez-vous à ce document pour déterminer, en fonction de l’accident que vous avez eu, qui est responsable.

🚘 Existe-t-il une définition par les assurances du carambolage ?

La Fédération françaises de sociétés d’assurances donne une définition plus précise que celle du Larousse. Le carambolage, contrairement à l’accident en chaîne, est une série de chocs entre voitures sans nécessité que les véhicules soient sur la même file ou dans le même sens de conduite.

Cet article vous a-t-il été utile ?