En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus et vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Assurance auto : le coût des accidents corporels en augmentation

La Fédération Français de l’Assurance (FFA) a présenté le 9 mars un bilan des résultats du secteur de l’assurance auto pour l’année 2016. Constat le plus flagrant : le coût des accidents corporels continue de grimper en flèche.

Accident de la route

A l’occasion d’une conférence de presse, Bernard Spitz, président de la FFA, a présenté les résultats 2016 de l’assurance, qu’il juge « satisfaisants dans un environnement difficile ». Pour autant, les cotisations enregistrées en 2016 n’ont progressé que de 0,4% sur l’année, à 210 Mds d’euros. En 2015, la hausse était de 4%.

En matière d’assurance auto en France, les tarifs ont augmenté de 1,2% en 2016. Une hausse notable qui pâlit en comparaison des évolutions tarifaires du reste de l’Europe (+16% au Royaume-Uni et +12% en Espagne). D’après la FFA, « l’assurance auto française reste a moins chère d’Europe ».

Une sinistralité qui repart à la hausse

Pour autant, si les primes n’augmentent que faiblement, la hausse de la sinistralité automobile pourrait changer la donne. En effet, après une série ininterrompue de baisses depuis 1996, la fréquence des accidents corporels est repartie à la hausse en 2016.

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), le nombre des accidents corporels est estimé à 57 251 en 2016, en hausse de +1,1% par rapport à 2015.

D’après le rapport de la FFA, le coût moyen des accidents corporels est par conséquent en augmentation de 4,8% par an en moyenne depuis 2010. C’est également le cas pour le coût des accidents matériels (+1,4%), relevé par « des pièces de rechange de plus en plus connectées et coûteuses », précise la FFA.

FFA sinistralité assurance auto