Assurance auto : comment réagir à un accident avec un sanglier ?

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • Jusqu’à 317€* d’économies réalisées !

Vous avez percuté un sanglier sur la route ? En cas d’accident de voiture avec un sanglier, ne paniquez pas, ne cédez pas à l’affolement. Voici les bons réflexes à avoir pour reprendre la route sereinement et obtenir une indemnisation de votre assurance auto.

Que faire en cas d’accident avec un sanglier ?

Votre voiture vient de percuter un sanglier, une biche ou un chevreuil ? Ne vous affolez pas en cas d’accident avec un animal sauvage et suivez les consignes de sécurité :

  • Restez éloigné du sanglier ;
  • Placez le triangle de sécurité et mettez votre gilet jaune ;
  • Prévenez la gendarmerie ;
  • Collectez des preuves de l’accident : photos et vidéos, ou sinon poils du sanglier s’il a pris la fuite.
Astuce Malynx !

Les dégâts causés par un accident avec un sanglier dépendent certes du poids de la bête, mais surtout de votre vitesse. 45 % des voitures sont irréparables après un choc avec un sanglier. Il faut donc rouler à allure modérée dans les zones de traversées d’animaux sauvages.

Collision avec un sanglier : qui est responsable ?

Il s’agit ici de répondre à la question : « J’ai heurté un sanglier avec ma voiture, suis-je responsable ? ».
Quand vous percutez un sanglier, impossible pour vous d’avoir un tiers responsable, car il s’agit d’un animal sauvage. Pourtant, il est possible de désigner un responsable en apportant à votre dossier les preuves nécessaires. Voici un tableau qui récapitule les responsabilités en fonction du contexte de l’accident :

Situation

Responsabilité

Chasse

Chasseurs

Prolifération du gibier

Société de chasse

Battue administrative

Préfecture ou mairie

Défaut de signalisation ou de protection

Département ou commune

Sachez qu’une procédure pour attribuer la responsabilité de votre accident à un tiers requiert souvent un avocat et s’avère à la fois longue et coûteuse.

Indemnisation par l’assurance auto

Vous pouvez tout à fait bénéficier d’une prise en charge par l’assurance auto si vous disposez d’un contrat d’assurance auto au tiers ou tous risques. Il faut tout d’abord déclarer d’accident à votre assureur :

Assurance au tiers : accident sanglier

Les assurés au tiers bénéficient d’une prise en charge des dommages corporels subis par les passagers de la voiture. Les dommages corporels subis par le conducteur, ainsi que les dommages matériels causés à la voiture, eux, ne sont pas du tout indemnisés par l’assurance, sauf si vous avez souscrit des garanties auto optionnelles.

Assurance tous risques : accident sanglier

Les assurés tous risques ont droit à un remboursement complet des dommages corporels et matériels en cas d’accident avec une biche, un chevreuil ou un sanglier.

Indemnisation par le FGAO

Le Fonds de garantie obligatoire des assurances obligatoires (FGAO) intervient si vous ne bénéficiez d’aucune couverture pour les dommages corporels. Il peut aussi compléter votre indemnisation si elle est insuffisante.

Il y a deux moyens de contacter le FGAO :

  • Demandez à votre assureur de s’en charger ;
  • Contactez le FGAO directement.

Le FGAO ne peut pas vous indemniser si la collision avec le sanglier n’a pas eu lieu. Si, par exemple, vous êtes tombé dans un ravin pour éviter un sanglier, vous ne pouvez pas prétendre à une indemnisation.

Est-ce qu’un accident avec un sanglier provoque un malus ?

Un accident avec un sanglier est considéré comme un cas de force majeure qui ne dépend pas de votre volonté. En ce sens, l’assurance auto ne vous appliquera aucun malus.

Cet article vous a-t-il été utile ?