Toutes les informations nécessaires sur la réparation des pneus

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • Jusqu’à 298€* d’économies pour un contrat au même niveau de garantie !

Que vous ayez été victime d’une crevaison ou d’un accident de la route, vous devez maintenant effectuer la réparation d’un pneu sur votre voiture… Pas de panique ! En plus de vous présenter différentes assurances auto, LeLynx.fr vous aide à réunir toutes les informations nécessaires sur les prestations possibles, le prix et les moments auxquels il faut intervenir.

Pourquoi la réparation des pneus est si importante ?

De bons pneus : une sécurité assurée

Le pneu reste un des éléments les plus importants de votre voiture et pour cause ! Bien que le moteur soit ce qui permette à votre automobile d’avancer, le pneu est le seul organe qui la relie directement à la route. Si jamais son état se retrouve dégradé, c’est toute votre adhésion à la route et votre sécurité qui sont en jeu…

Nous avons toujours tendance à penser que ce sont les freins qui nous préservent en priorité d’un accident de la route ou de tout danger. Les freins ont en effet un impact sur les roues mais ce sont les pneus qui arrêtent véritablement votre voiture.

Les pneus sont donc à la fois garants de votre sécurité, de votre confort sur la route mais aussi de votre économie de carburant, il est donc très important d’y prêter attention et de ne pas lésiner sur la réparation auto quand ceux-ci en ont besoin.

Astuce Malynx !

Si vous cherchez une assurance qui vous remboursera au mieux vos réparations auto, n’hésitez pas à faire un devis d’assurance auto en ligne ! Des sites comme LeLynx.fr vous aident à visualiser les offres qui vous correspondent le plus.

A chaque pneu sa réparation

Que vous disposiez d’un type de pneu souple, hiver ou encore quatr saisons : chacun d’entre eux peut être amené à subir une réparation en cas de panne, de crevaison, d’accident ou de sinistre auto.

Le saviez-vous ? En France, 30 millions de pneus sont vendus chaque année.

Dans quel cas puis-je faire réparer un pneu ?

Un pneu qui a subi des dommages peut être réparé sous certaines conditions :

  • Si vous n’avez pas utilisé votre voiture une fois que vous avez repéré le pneu à plat ;
  • Si le flanc du pneumatique n’est pas touché. Lorsque seule la bande de roulement présente un dommage, la réparation peut avoir lieu.

La bande de roulement désigne la surface de la roue qui est en contact avec le revêtement routier. De la largeur d’une carte postale, cette surépaisseur, en réalité une couche de gomme, doit être particulièrement surveillée, notamment avant de prendre le volant, afin d’assurer la tenue de route du véhicule.

A savoir : dès que le flanc du pneu est détérioré, cela rend le pneu, et par extension l’automobile, inutilisable !
  • Si perforation il y a, par clou ou simple entaille, il faut que celle-ci ne dépasse pas 6 mm.

Quel est le prix d’une réparation de pneumatique ?

Tout dépend du modèle de votre voiture et de la prestation à réaliser.

En cas de crevaison

Procéder aux réparations sur un pneumatique coûte entre 20 et 30€ en cas de crevaison, de manière générale.

Si vous vous présentez au garage avec un pneu démonté, cela sera facturé environ 5€ de moins que sur un pneu encore attaché à l’auto.

Faut-il forcément réparer son pneu ?

Parfois, cela ne vaut pas la peine de passer par la case réparation ! N’hésitez pas à regarder si l’achat d’un équipement neuf est plus intéressant pour vous. Par exemple, sur un modèle de voiture possédant des jantes de 13 ou 14 pouces, les pneus neufs coûtent environ 50€, soit un coût à peine plus élevé qu’une réparation classique.

La marque, la taille, la performance du véhicule sont autant de facteurs qui font osciller le prix entre 100 et 200€ pour une simple réparation de pneu.

Garantie et assistance dépannage pneu crevé

De nombreuses enseignes et garagistes proposent à leurs clients une assurance pneumatique et une assistance en cas de pneu crevé, à l’image de Feu Vert, Nauroto ou encore Euromaster.

Ces assistances ont souvent une durée comprise entre 1 et 2 ans et permettent au conducteur de bénéficier d’une réparation de son pneu dans une limite plafonnée à quelques centaines d’euros.

Les conditions varient selon les prestataires pour le remboursement du deuxième pneu à changer. Celui-ci sera pris en charge uniquement si l’écart d’usure entre les deux pneus excède 5 mm.

Les signes d’alerte : votre pneu doit-il être réparé ?

Un pneumatique crevé

Contrairement à la croyance commune, un pneu crevé n’est pas forcément visible à l’oeil nu. Il peut prendre différentes formes et être issu de causes tout à fait variées.

Peu importe le type de véhicule que vous avez l’habitude de conduire, le pneu est la pièce de la voiture qui rencontre directement tous les obstacles de la route et subit le plus de contraintes. C’est pour cela qu’il faut agir rapidement dès qu’une anomalie est relevée !

Hormis le trou béant, visible directement (éventration etc), certains signes indiquent au conducteur qu’il faut intervenir dans les plus brefs délais et procéder à la réparation du pneumatique, pour éviter tout danger :

  • Si le capteur de pression vous donne des signaux d’alerte sur le tableau de bord : cela signifie que le pneu est en crevaison lente. Le capteur fait désormais partie des équipements auto obligatoires et cela se comprend facilement. Vous ne ressentez pas immédiatement l’impact sur le pneu mais il perd en performance au fur et à mesure ;
  • Si vous n’avez pas la même facilité à conduire votre automobile ou bien si vous avez l’impression que celle-ci « tire » sur un côté. Cela signifie qu’il y a un sous-gonflement d’un ou plusieurs pneu(s) et qu’ils n’adhèrent pas correctement à la route.

Il ne s’agit pas dans ces deux cas d’une « usure naturelle » du pneu, mais bien d’un incident lié à un élément extérieur qui a perturbé le bon fonctionnement des roues. Une usure dite « naturelle » se traduit plutôt par une perte de pression d’environ 0,1 bar par mois. 

Il est d’ailleurs recommandé par le Code de la route de procéder à la vérification de la pression des pneus une fois par mois.

Un pneumatique en manque d’entretien

Les défauts sur les pneumatiques sont la première cause de contre-visite suite au contrôle technique, à vous d’être vigilants et de vérifier que ceux-ci fonctionnent bien.

La législation se veut claire sur ce point : un pneu est considéré comme « usé » dès lors que ses sculptures sont inférieures à 1,6 mm. A savoir qu’un pneu neuf a des sculptures comprises entre 10 et 15 mm : il y a donc là une sacrée différence. Ces sculptures permettent, entre autres, d’éviter le danger de l’aquaplaning.

Tous les cinq ans, il est recommandé de faire vérifier ses pneus et d’effectuer les modifications nécessaires, tout comme de bien entretenir sa voiture régulièrement.

Réparation de pneu ou remplacement ?

Les étapes de réparation du pneu sont les suivantes :

Le pneu est tout d’abord démonté, détaché du reste de l’auto.

Le réparateur procède à une inspection intérieure et extérieure de l’objet. Le but est de combler le trou présent dans le pneu avec une « pièce de réparation » spécifique.

L’opération se fait depuis l’intérieur du pneu.

Peut-on faire réparer ses pneus avec une « mèche » ?

Certains veulent réduire les coûts de réparation au maximum et se lancer dans cette opération avec leurs propres moyens en suivant la méthode de la mèche. C’est une méthode à ne surtout pas suivre.

Si vous avez roulé avec un pneu à plat, l’intérieur du pneu est forcément entré en contact avec nombre d’éléments sur la route et ne répond plus aux normes standard : sa structure est déformée. Il faut donc que l’intérieur du pneu soit analysé et contrôlé par un expert avant que vous ne combliez le trou à l’aide d’une mèche et d’un porte-mèche.

Faites réparer vos pneus par un professionnel qui saura vous conseiller et vous garantir une conduite sécurisée.

Comment bien choisir ses pneus ?

Les règles à respecter pour de bons pneus

Vous devez avoir en tête ces quatre règles lors du choix de vos pneus :

  • La sécurité ;
  • Le prix (fortement dépendant de la qualité) ;
  • La sensation de conduite ;
  • La cohérence avec son modèle automobile (choisir des pneus particulier pour les véhicules de sport considérés « Haute Performance »).

Il convient de faire attention à de nombreux facteurs : type de pneus, étiquetage européen, dimension, marque et sa manière de conduire.

Dois-je forcément changer mes pneus par paire ?

Lorsque vous changez l’un de vos pneus, il faut avant tout veiller à ce que la différence d’usure entre les deux pneus du même train (les deux à l’avant ou les deux à l’arrière) n’excède pas 5 mm.

Il est également fortement conseillé d’utiliser la même marque et le même modèle de pneumatiques afin d’optimiser votre conduite.

Cet article vous a-t-il été utile ?