Réparation carrosserie : marche à suivre, prix, assurance… Tout savoir à ce sujet

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • Jusqu’à 298€* d’économies pour un contrat au même niveau de garantie !

Œuvre du carrossier, la réparation de la carrosserie revêt une importance capitale tant pour l’esthétique de la voiture que pour la sécurité du conducteur et de ses passagers. Première exposée en cas de léger accrochage ou de choc plus important, la carrosserie d’une auto se doit d’être dans le meilleur état possible. LeLynx.fr fait le point sur ce qu’il y a à savoir sur la réparation de la carrosserie.

Considérations générales : c’est quoi la carrosserie d’une voiture ?

Le Code de la route désigne la carrosserie comme étant une enveloppe métallique qui recouvre tout véhicule motorisé. La carrosserie est comprise dans le châssis, lequel contient les usagers et différents effets personnels qui peuvent être transportés dans le véhicule. Il convient donc de ne pas négliger la réparation de la carrosserie d’une voiture.

La carrosserie est soumise au contrôle technique. Une carrosserie en excellent état est importante pour votre sécurité sur la route. Elle vous apportera une protection optimale en cas de choc survenu lors d’un accident de voiture et vous évitera d’en causer (vous n’êtes pas à l’abri d’un pare-chocs mal fixé qui se décroche alors que vous roulez).

En outre, des portières qui s’ouvrent ou se ferment mal peuvent, elles aussi, être dangereuses. Aussi, certaines parties de la carrosserie liées aux vitres sont susceptibles, si elles sont mal fixées, de laisser entrer des fumées du moteur et de l’échappement dans l’habitacle, nuisant à l’expérience de conduite et pouvant même être nocives à l’inhalation. 

La réparation de la carrosserie

En quoi procéder à la réparation de sa carrosserie est important ? La réparation de la carrosserie n’est pas à négliger si l’on considère ses rôles protecteurs et esthétiques primordiaux.

Les différents types de réparations de carrosserie

Travailler une carrosserie est tout un art ! Si la réparation des déformations de l’enveloppe d’un véhicule peut être très brève dans le cas d’un léger choc ou d’une petite rayure, elle peut être d’une toute autre paire de manches en cas de gros accrochage. Débosselage, masticage, marouflage… Voici un bref tour d’horizon des différentes réparations possibles : 

  • Comme son nom l’indique, le débosselage consiste à retirer une bosse sur la carrosserie d’un véhicule à l’aide d’une tige courbée. Il convient de la faire depuis le dessous de la carrosserie, progressivement, afin de ne pas prendre le risque d’abîmer la peinture. Il s’agit d’une pratique qu’il est possible de faire soi-même dans la mesure où elle ne demande pas de démonter un élément de la carrosserie. Vous pouvez aussi envisager de réparer la bosse grâce… à une ventouse ! L’effet de succion qu’elle provoque vous aidera à remettre en place une carrosserie bosselée ;

  • Prenant la forme d’un châssis roulant, le banc de redressage permet à la carrosserie de retrouver sa forme à l’aide d’une équerre hydraulique (composée de deux bras) et d’un vérin. Ensuite, en l’actionnant, on redresse le véhicule et sa carrosserie si celle-ci a subi un choc d’importance modérée ;

  • Le masticage est une technique à laquelle on recourt pour reboucher un trou ou dissimuler des rayures et autres égratignures. Elle permet en outre de réparer les éléments en plastique de la carrosserie. Différents types de mastics existent et il convient de choisir celui adapté à l’imperfection de votre carrosserie. Mastic universel, de finition, en fibre de verre, plastique… Chacun a ses caractéristiques ;

  • Pour faire disparaître de légères rayures, vous pouvez également utiliser un produit conçu à cet effet, s’appliquant directement sur la rayure à traiter. Il vous suffit de l’étaler puis de le laisser agir durant 30 minutes. Pensez à lustrer la zone traitée avec un chiffon propre. Il est également possible d’utiliser un crayon de carrosserie, à condition que celui-ci soit d’une couleur identique à celle de la carrosserie ;

  • Le marouflage fait partie intégrante du travail du carrossier puisqu’il a une influence directe sur la qualité de son intervention. Il s’agit de doter la voiture d’un revêtement protecteur dans le cadre d’une peinture à (re)travailler ;
  • Et qui dit carrosserie dit aussi peinture ! Il s’agit d’un exercice pouvant être réalisé assez facilement et ne nécessitant pas de frais importants.

Réparer sa carrosserie soi-même ou chez un professionnel ?

Réparer carrosserie soi-même professionnel

Si certaines opérations comme le débosselage et la peinture peuvent être faites soi-même, d’autres demandent plus de technique, voire un savoir-faire irréprochable tant il est possible de détériorer encore plus la carrosserie. Cela peut mener à un résultat esthétique pas vraiment abouti, et surtout, fragiliser l’enveloppe de votre véhicule.

Par ailleurs, sachez que le prix de certains équipements varie du simple au double et peuvent même atteindre plusieurs milliers d’euros comme c’est le cas du banc de redressage. 

Toutefois, si vous souhaitez vous lancer dans une réparation de carrosserie, sachez qu’il existe des kits de réparation, mastics et produits pour peindre ainsi que polir votre carrosserie en vente libre. 

Vous l’aurez compris, si les dégâts sont trop importants et/ou que vous n’avez pas d’expérience en la matière, mieux vaut confier ce travail à un carrossier ou à une entreprise spécialisée !

Certains changements concernant votre véhicule doivent être rapportés dans le formulaire CERFA n°13750*07 dans le mois suivant la fin des travaux, sans quoi, vous pouvez écoper d’une amende de 135 € (pouvant être majorée à 750 €).

Le prix d’une réparation de la carrosserie

Un prix qui varie selon les dégâts sur la carrosserie

Vous vous en doutez, le prix d’une réparation de la carrosserie de votre véhicule dépend de l’ampleur de la tâche. Une opération courante sera facturée entre 50 et 60 € de l’heure. S’il s’agit d’une réparation de carrosserie plus complexe, il faudra compter entre 70 et 80 € de l’heure.

Généralement, un passage chez le carrossier coûte plusieurs centaines d’euros (pour ne pas dire milliers dans certains cas) dans la mesure où le professionnel devra faire disparaître les rayures et repeindre la zone concernée avec la même peinture. 

Quelle que soit la partie de votre carrosserie concernée et le professionnel à qui vous vous adressez, mieux vaut demander un devis d’assurance auto qui vous indiquera le prix de l’intervention en question.

Mon assurance couvre-t-elle la réparation de la carrosserie ?

Assurance réparation carrosserie

Votre assurance peut couvrir la réparation de la carrosserie de votre véhicule. Toutefois, la prise en charge dépendra des conditions dans lesquelles ont été causés les dommages et la formule (ainsi que ses garanties) choisie au moment de la souscription d’un contrat d’assurance auto.

Naturellement, plus l’étendue des dégâts est importante, plus le coût des réparations sera élevé.

Si le responsable est identifié et qu’un constat est établi, ce sera son assurance qui procèdera à votre indemnisation. À l’inverse, si celui-ci est introuvable après avoir commis un délit de fuite, ce qui peut très souvent arriver (en cas d’acte malveillant notamment), une éventuelle prise en charge dépendra des termes de votre contrat d’assurance auto. Seule une assurance « tous risques » (ou la souscription d’une assurance vandalisme) vous remboursera. Cette condition s’applique également si vous êtes le responsable d’une rayure ou d’un choc.

Dans tous les cas, nous ne pouvons que vous recommander d’aller déposer plainte auprès des forces de l’ordre dès la constatation de la dégradation, dès que le vous pouvez. Ensuite, vous disposez de 5 jours pour en aviser votre assureur et lui fournir les documents demandés dans le cadre de votre déclaration.

Astuce Malynx !

Roulez en sécurité et assuré ! Comparez des dizaines d’assurances et économisez jusqu’à 298€ pour un contrat au même niveau de garantie ! Votre devis gratuit se trouve sur le LeLynx.fr !

Cet article vous a-t-il été utile ?