En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Réparations automobiles : les prix légèrement en baisse en 2019

Selon le dernier baromètre IDGarages, les prix des réparations automobiles sont légèrement en baisse en France en 2019. Cependant, la tendance varie en fonction des régions.

C’est une bonne nouvelle pour le budget auto des Français. En effet, selon le dernier baromètre du comparateur de devis de réparations IDGarages, les tarifs proposés par les garages sont légèrement en baisse (-2%) en ce début d’année 2019. Selon son directeur général Jonathan Bloch, ce recul s’explique par « un âge moyen global des véhicules plus avancé ».

Pour autant, cette tendance n’est pas identique dans toutes les régions. Aucun changement n’est observé au niveau des plus chères, l’Île-de-France (10% plus cher que la moyenne nationale) arrive encore en tête juste devant la Provence-Alpes-Côte-D’Azur (+6%) et l’Auvergne-Rhône-Alpes (+5%). Mais les écarts tendent à se resserrer avec les régions les moins chères.

Les différences entre régions s’amenuisent

Ainsi, alors que cet écart était de 26 points en 2017, il est aujourd’hui de 14 points. Les régions les moins chères sont d’ailleurs les Hauts-de-France (-4% par rapport à la moyenne nationale), les Pays-de-la-Loire (-4%) et le Grand-Est (-3%). Selon Jonathan Bloch, ce rapprochement s’explique par le fait que les Français commencent à comparer les garages pour faire réparer leur voiture moins cher.

Enfin, les prix varient également fortement quant aux prestations réalisées. Ainsi, la révision générale d’une voiture voit son prix augmenter de 4,6% (227€ en moyenne) à cause notamment des avancées technologiques, mais la palme revient à l’entretien de la climatisation, à hauteur de +5%. A l’inverse, le poste le plus coûteux l’embrayage (653€) voit son tarif baisser de 5% en moyenne.

Auto : un Français sur 3 s’occupe lui-même des réparations
Lire l'article