En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Pièces détachées : les prix sont devenus indécents en 2019

Les constructeurs automobiles ont augmenté le prix des pièces de rechange de 6,5% cette année, après une hausse de 4,6% en 2018.

Pièces détachées

Sécurité et réparations automobiles (SRA) a publié un rapport sur les prix des pièces détachées. Leur prix a bondi de 6,4% sur le premier trimestre 2019. Une hausse brutale qui suit celle de 2018, qui était de 4,6%. En évaluant 4 fois par an près de 214 modèles, SRA adopte une méthodologie très sérieuse.

Entre 2016 et 2019, c’est presque un gouffre ! Les prix des pièces de rechange ont grimpé de 19%. L’inflation ne peut pas être uniquement expliquée par la complexification des pièces, ni par les nouvelles normes de sécurité.

Ouverture à la concurrence ?

Alors qu’est-ce qui peut justifier une telle hausse ? Sans doute le besoin de marges des groupes automobiles. Parmi les principaux constructeurs, on remarque Audi (+10,7%), Peugeot (+8,6%), Renault (+8%), Volkswagen (+7,7%) ou encore Citroën (+5,6%).

AutoPlus fait de la libéralisation du secteur la solution à tous les maux. Le gouvernement souhaite ouvrir à la concurrence le marché des pièces détachées, ce qui ferait économiser 415 millions d’euros au consommateur. Après la hausse des carburants, celle des primes d’assurance et des péages, la flambée des prix ne s’arrête plus.