En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

La télé expertise ou expertise à distance : explication et fonctionnement

Bénédicte Le Ménahèze - mis à jour le

L’expertise à distance (EAD) est de plus en plus pratiquée par les compagnies d’assurance afin d’économiser les coûts. L’expert ne se déplace plus. Il expertise sur photo et devis en faisant une moyenne par rapport à d’autres dossiers. Comment se déroule l’expertise à distance de votre véhicule ?

Le déroulement d’une expertise standard

Après un accident ou un sinistre, l’assureur missionne un expert automobile chargé de constater l’étendue des dommages et d’évaluer le montant de l’indemnisation. Cet expert vérifie que le véhicule endommagé est bien celui du contrat d’assurance auto, que l’accident s’est bien produit conformément au constat amiable remis à l’assurance.

Il prend ensuite rendez-vous avec le garagiste et détermine, en accord avec lui, les réparations à faire. Il chiffre leur coût et la durée d’immobilisation du véhicule. L’expert établit un rapport, qu’il remet à la société d’assurance et en adressant une copie au sinistré. Au vu de ce rapport, l’assureur proposera, ou non, une indemnisation.

La particularité de l’expertise à distance

L’expert en automobile établit son rapport d’expertise en s’appuyant sur des photos du véhicule prises par le réparateur et envoyée par un biais numérique. C’est l’expert en automobile qui décide, en fonction des caractéristiques, de réaliser son expertise à distance ou de se déplacer pour examiner le véhicule sur place. Il produit son rapport ou demande des photos complémentaires au réparateur. Les expertises à distance sont interdites dans le cas de dommages portant sur des organes de sécurité de la voiture.

L’expertise à distance a des avantages pour le propriétaire du véhicule : l’immobilisation de son véhicule pour expertise est réduite. Et pour le réparateur, celui-ci gère ses rendez-vous sans tenir compte des jours de passage de l’expert.

En revanche, la nature des dommages, ainsi que leur importance, limitent la pratique de l’expertise à distance. Les déformations de structure et les très fines rayures sont difficiles, voire impossibles à juger sur une photo.