Accident sur la route des vacances : quelle prise en charge ?

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • Jusqu’à 317€* d’économies réalisées !

Prendre la route pour rejoindre le lieu de vos vacances fait aussi partie des moments de détente et de plaisir… lorsque tout se déroule bien ! Or, un accident sur la route des vacances est vite arrivé : embouteillages, conduite de nuit, fatigue, etc. Quelle prise en charge pouvez-vous espérer avec votre assurance auto ?

La garantie assistance : l’alliée en cas d’accident de voiture sur la route des vacances

En quoi consiste la garantie assistance ?

La garantie d’assistance auto est l’un des meilleurs soutiens que vous pouvez obtenir de votre assurance auto lors d’un accident de voiture sur la route des vacances ! Cette dernière est souvent présente dans les contrats d’assurance auto les plus protecteurs, à savoir les assurances intermédiaires ou tous risques.

Il s’agit d’une option proposée par les assurances auto, qui a pour but d’aider les conducteurs, mais aussi les passagers à la suite d’un accident. Cette aide peut être d’ordre matériel, comme lors d’un dépannage, ou même sociale si un travail psychologique est nécessaire après un sinistre auto trop violent.

Concernant les formules au tiers, vous devez bien souvent demander des extensions de garantie auto pour avoir une équivalence à l’assistance ! Attention : d’une assurance à l’autre, les services offerts ne sont pas les mêmes et ne couvrent pas les mêmes situations. C’est donc à vous de lire avec attention les clauses de votre contrat.

Que couvre la garantie assistance voiture ?

De manière générale, la garantie assistance voiture couvre :

  • La prise en charge des frais de dépannage ou bien de remorquage ;
  • Les dépenses liées au transport pour rejoindre le lieu de vacances ou le domicile ;
  • Le prêt d’une voiture de remplacement.

Cette assistance est joignable 7j/7 et 24h/24 pour vous venir en aide à tout moment.

Attention : la plupart des assurances ne prévoient pas la prise en charge pour une panne ayant lieu à moins de 50 kilomètres du domicile !

Il existe aussi une garantie assistance aux personnes qui couvre le rapatriement des personnes blessées mais aussi de leurs effets personnels à domicile, la prise en charge des soins liés à l’accident et l’hébergement si le lieu de l’accident est trop éloigné du domicile ou du lieu de vacances.

Adapter son contrat pour anticiper les accidents sur la route des vacances

Il est primordial que vous vérifiiez le contenu de la garantie assistance avant de partir en vacances ! Si vous estimez que votre couverture n’est pas adéquate, il vous faut contacter votre assureur et voir avec lui comment modifier votre contrat.

Toute couverture supplémentaire est susceptible d’entraîner des frais supplémentaires.

Accident route vacances

Quand est-il nécessaire d’appeler l’assistance ?

  • Pour les dommages corporels : ayez le réflexe d’appeler le 112 ou le 18 pour que les premiers secours soient prodigués ;
  • Pour les dommages matériels : contactez l’assistance directement. Le numéro est disponible à tout moment pour vous aider. Un conseiller vous indiquera la procédure à suivre.

Si vous n’avez pas le numéro, sachez qu’il se retrouve facilement : il est au dos de votre carte verte, collée au pare-brise.

Le conseiller pourra vous demander différentes informations, disponibles sur votre carte grise.

Astuce Malynx !

N’appelez pas vous-même un dépanneur au risque de payer très cher et de ne pas bénéficier d’un remboursement par votre assureur. Si vous êtes sur l’autoroute, l’assistance de votre assureur n’interviendra que pour prendre le relai puisque des prestataires spécifiques, agréés par les services de surveillance, sont les seuls à avoir le droit d’intervenir sur ce secteur particulier.

La question de l’accident de voiture à l’étranger

Rouler sur les routes étrangères peut s’avérer compliqué : regardez bien au dos de votre carte verte dans quels pays votre assurance obligatoire est valable. Tous les pays rayés ne le sont pas. Cela signifie que vous devez appeler directement votre assurance pour savoir comment être protégé.

Les types d’accidents de voiture sur la route des vacances

Comme évoqué auparavant, l’assistance voiture prend en charge le dépannage, les frais liés au transport et la voiture de remplacement. Toutefois, dans les situations de collisions et de sinistres sur votre voiture, que faire pour être bien pris en charge par votre assureur auto ?

La collision

Lorsque votre véhicule percute une autre voiture, le premier réflexe à adopter est le constat à l’amiable ! La déclaration du sinistre automobile, même sur la route des vacances, est essentielle pour que votre assureur puisse concrétiser la prise en charge de votre accident. Celui-ci doit être complété 48 heures après l’accident et transmis dans les cinq jours ouvrés à l’assureur.

Vous ne pourrez plus modifier vos déclarations une fois que vous avez signé le constat. Remplissez-le donc avec grand soin.

Le sinistre

Pour rappel, un sinistre est un « fait dommageable » qui enclenche une voire plusieurs garanties figurant votre contrat d’assurance auto. Cela peut être un accident de la circulation, mais aussi un choc avec un piéton, un animal, un bris de glace, un vol de voiture, etc.

Le taux de prise en charge de votre assureur quant à votre sinistre dépendra de votre degré d’implication dans l’accident, mais aussi des sortes de dommages subis ! Si l’auteur des dommages est identifié, les dégâts matériels et corporels seront indemnisés dans un court délai.

À retenir : si vous êtes responsable, l’indemnisation du sinistre auto a lieu si vous détenez bien un contrat d’assurance tous risques ou au tiers étendu. Les dommages corporels sont pris en charge seulement si votre contrat comporte la garantie « dommages corporels du conducteur ».

Le décrochage d’objets transportés

Vous aviez attaché une planche, un vélo ou autre à votre voiture ? Si ces objets se décrochent en pleine route et produisent des dommages, c’est bien votre responsabilité civile qui doit intervenir pour couvrir les victimes aussi bien pour le côté matériel que corporel.

Les dégâts causés aux objets, eux, ne seront pas couverts à moins d’avoir souscrit une garantie spéciale « dommages tous accidents » avec cette précision. Tous les dégâts qu’aurait pu subir votre véhicule dans cette situation ne sont pas couverts sauf si vous avez une « assurance tous risques ».

Que se passe-t-il si j’ai un accident en vacances avec une voiture de location ?

L’assurance est primordiale. Veillez à ce que la garantie « dommages » soit bien incluse dans le contrat de location ! Renseignez-vous sur le montant des franchises, car ces sommes devront être payées de votre poche s’il s’agit d’un accident responsable.

D’autant qu’il est généralement possible de prévoir en amont un rachat de franchise. Cela veut dire que votre assureur vous rembourse la valeur de la franchise, soit le montant total de vos réparations.

L’accident non responsable

Dans le cas d’un accident non responsable, c’est-à-dire que le locataire n’a pas provoqué, l’assurance du locataire ne paie pas. C’est l’assurance du véhicule responsable qui prend en charge les dommages, causés aussi bien à celui qui a loué la voiture endommagée, qu’aux autres passagers.

L’accident responsable

Si le locataire est responsable de l’accident, les dommages ne peuvent pas être pris en charge par l’assurance.

Vous avez laissé votre voiture à un ami pendant les vacances ou que vous lui avez prêté le volant à un moment donné et que celui-ci a un accident : en d’accident responsable, vous vous voyez appliquer un malus conducteur. En cas d’accident avec dommages à un tiers, vous êtes couvert civilement. Que vous vous partagiez le volant ou que, propriétaire du véhicule, vous soyez l’unique conducteur, le covoiturage doit faire l’objet d’une déclaration préalable à votre assureur.

Avant de partir, pensez donc bien à regarder les garanties prévues dans votre contrat d’assurance auto et notez aussi précieusement le numéro de votre assistance et de votre assureur !