Vol de voiture : le piratage des clefs électroniques

Dévaliser une voiture sans l’abîmer grâce à la technologie ? C’est la méthode de plus en plus utilisée par les voleurs des temps modernes. Ils piratent des clefs électroniques pour pénétrer dans l’auto sans lui causer de dommages. Comment s’y prennent-ils ?

clef electronique vol de voiture

Le vol de voiture est désormais un jeu d’enfant pour les voleurs 2.0. Chaque jour, de nouveaux délits sont recensés. Selon les autorités françaises, le piratage des clefs informatiques serait responsable de 75 % des délits de vol ! Cela représenterait 90 000 véhicules en 2020, le nombre total de voitures volées atteignant les 121 000 véhicules.

La technologie au service de la délinquance

Pour dérober un véhicule sans dommage ni bris de glace, les voleurs utilisent la technique de l’amplification du signal. Ils identifient tout d’abord la fréquence nécessaire pour ouvrir la voiture. Puis, ils utilisent un appareil sur lequel ils envoient le signal en question. La voiture assimile alors ce signal à la clef électronique et ouvre ses portières. Les malfaiteurs n’ont plus qu’à se servir.

Cette technique est utilisée non seulement pour pirater les clefs électroniques, mais aussi pour déverrouiller les véhicules équipés du démarrage sans clef.

Pour éviter le piratage de votre clef, vous devez empêcher les malfaiteurs d’avoir accès à son signal. Vous pouvez par exemple glisser votre clef dans une pochette ou un sac muni d’une barrière électromagnétique qui empêche les signaux d’entrer.