En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Auto : la légère baisse du nombre de véhicules volés en France en 2017

Selon la dernière enquête de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales publiée jeudi, 210 000 ménages français ont été victimes de vol ou de tentative de vol de voiture. Ces actes ont le plus souvent lieu dans la rue, à proximité de chez les propriétaires de ces véhicules.

Les résultats de la grande enquête sur les actes de délinquance en France ont été publiés jeudi par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Ainsi en 2017, 210 000 ménages ont été victimes de vol ou tentative de vol de leur automobile. Dans 8 cas sur 10, il s’agit ici de tentatives, attestées par des sinistres sur le véhicule.

Ce chiffre peut paraître peu élevé puisqu’il représente seulement 1% des propriétaires de voitures en France. La recrudescence de ces actes a surtout eu lieu entre 2006 et 2012, où leur nombre a diminué de moitié, passant de 505 000 à 239 000. Pour la suite, l’ONDRP précise que « l’indicateur est resté relativement stable ».

Eviter de stationner dans la rue près de chez soi

Au niveau de déroulement de ces vols, la nuit paraît être le moment propice (72% des cas), le plus souvent à proximité du lieu de résidence des victimes (75%). Logiquement, les rues sont les lieux privilégiés par les voleurs (57% des actes) juste devant les parkings ouverts (28%) et les parkings fermés ou les garages (11%).

Par ailleurs, 92% des victimes de vol portent plainte et seulement 48% lors d’une tentative. Une grande majorité d’entre eux signalent également le sinistre auprès de leur assurance auto. L’objectif est ici de profiter d’une indemnisation rapide afin de racheter un véhicule ou d’effectuer les éventuelles réparations.