En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Garantie tierce collision : mode d’emploi

Claire Tourdot - mis à jour le

Présente en option dans les contrats d’assurance auto, la garantie « tierce collision » prend en charge les dégâts matériels survenus suite à une collision avec autrui. Avantageuse pour les assurés « au tiers », cette protection n’entre néanmoins en jeu que sous certaines conditions.

Une indemnisation des dommages matériels

Aussi appelée « dommage collision », la garantie « tierce collision » vient compléter les contrats d’assurance auto en couvrant le remboursement des dommages causés au véhicule lors d’un sinistre, que le conducteur soit responsable ou non. L’accident peut impliquer :

  • Un autre véhicule (voiture ou moto) ;
  • Un animal ;
  • Un piéton.

Moyennant une légère augmentation de prime, cette garantie facultative est particulièrement intéressante dans le cadre d’un contrat « au tiers ». Cette formule de base ne couvre en effet que les préjudices causés à autrui, selon le principe de la responsabilité civile. En souscrivant une garantie « tierce collision », l’automobiliste s’assure une protection dans l’hypothèse où il subirait lui-même des dégâts.

Des conditions d’application strictes

Responsabilité partagée en cas d'accidentDeux conditions sont à réunir pour que la garantie « tierce collision » débloque une indemnisation :

  • Le tiers doit être identifié. Si l’automobiliste adverse a pris la fuite, la garantie ne pourra pas fonctionner ;
  • Le dommage doit résulter d’une collision. La garantie ne s’applique pas lorsque les dégâts résultent d’une tentative d’évitement de la collision (le conducteur a, par exemple, dû manœuvrer pour éviter un cycliste et a percuté un poteau).

Par ailleurs, il est important de noter que seuls les dommages provoqués au véhicule sont couvert par cette option. Une extension de garantie est nécessaire pour protéger les marchandises et objets présents à l’intérieur de la voiture. Les préjudices corporels ne pourront, quant à eux, être pris en charge que par une garantie « dommage tous accidents ».

Les collisions avec un mur, un panneau de signalisation, un arbre, ou une sortie de route ne sont jamais remboursées au titre de la garantie tierce collision.

Plus de détails sur ce thème