En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Qu’est-ce que la protection juridique ?

Jihane Bensouda - mis à jour le

La protection juridique est une assurance facultative. Souvent appelée «défense recours», cette garantie sert à couvrir les démarches judiciaires qui font suite à un accident de la circulation.

Ainsi, elle s’applique à deux niveaux :

  • si vous êtes poursuivi en justice pour un accident causé à un tiers, elle prend en charge votre défense pénale ;
  • si vous poursuivez en justice un tiers pour un préjudice que vous avez subi, elle prend en charge votre recours.

Prémunissez-vous contre des poursuites judiciaires

Vous avez causé un accident qui a entraîné un préjudice à un tiers et cette personne vous poursuit en justice. La garantie protection juridique prend en charge les frais de votre défense pénale. En d’autres termes, vous ne paierez pas les honoraires de l’avocat chargé de votre défense.

Cependant, selon les stipulations des contrats d’assurance auto, l’étendue de la protection juridique peut varier du tout au tout. Certains assureurs la limitent aux seuls conseils juridiques tandis que d’autres l’étendent aux litiges avec votre garagiste par exemple. Il convient alors de bien comparer les offres et bien lire votre contrat avant de souscrire.

Faites-vous indemniser vos démarches judiciaires

Vous avez été victime d’un accident causé par un tiers et vous lui intentez un procès pour obtenir réparation du ou des préjudice(s) subi(s). L’assurance protection juridique peut prendre en charge tous vos frais de justice (frais d’avocat, d’huissiers et autres).

Vous pouvez en plus, obtenir de votre assureur qu’il vous indemnise directement pour le préjudice subi, c’est-à-dire ne pas attendre que ce soit l’assurance du tiers qui paie.

Ne confondez pas protection juridique et responsabilité civile

L’assurance protection juridique n’a rien à voir avec la protection responsabilité civile. D’abord parce que la première est facultative alors que l’autre est obligatoire.

Alors que la responsabilité civile prend en charge, par une indemnisation, les dommages que vous, assuré, causez à un tiers, la protection juridique prend en charge les préjudices que vous subissez et n’indemnise jamais un tiers.