Prêter sa voiture : les conséquences sur l’assurance auto

Passer le volant à un ami sur la route des vacances, prêter son véhicule à son enfant le temps d’une journée ou à un voisin pour rendre service… Ces situations sont monnaies courantes dans la vie de tous les jours. Mais dans quelles mesures un contrat d’assurance auto prend-il en charge ces conducteurs occasionnels ? Les garanties souscrites sont-elles conservées ?

Prêter sa voiture

Les conditions du prêt de volant

Dans la majorité des cas, les contrats d’assurance auto comprennent une clause « prêt de volant » autorisant l’assuré à prêter sa voiture à un membre de sa famille ou un proche, pour peu que celui-ci dispose d’un permis de conduire valide. De plus, le prêt doit être exceptionnel, de courte durée et strictement privé.

En cas d’accident responsable causé par le conducteur occasionnel, l’assuré peut compter sur son assurance auto pour couvrir les dommages corporels et matériels infligés à des tiers. La responsabilité civile – garantie de base de tout contrat d’assurance – reste effective quelle que soit la personne au volant. En revanche, selon les franchises et détails des offres, les préjudices subis par le conducteur du véhicule prêté ne seront pris en charge qu’en partie, voire pas du tout.

La restriction au conducteur exclusif

Attention, certains contrats d’assurance auto contiennent une clause d’exclusivité qu’il est important de respecter, sous peine de perdre toute couverture. Moyennant une prime d’assurance auto réduite, l’assuré s’engage à être le seul et unique conducteur du véhicule. La clause d’exclusivité concerne très souvent les voitures haut de gamme ou de collection pour lesquelles seul le conducteur mentionné sur le contrat auto est habilité à prendre le volant.

Il est possible d’assouplir cette règle en n’autorisant le prêt du volant qu’à certains proches, comme un conjoint ou un enfant.

Lorsque le prêt se fait plus régulier

Afin d’éviter les complications ou malentendus, il est préférable de contacter son assureur dès que le prêt d’une voiture devient récurrent. La plupart des compagnies prévoient l’ajout du nom d’un conducteur secondaire sur les contrats d’assurance auto : son usage du véhicule doit être plus régulier que celui qu’en fait un conducteur occasionnel, mais moins fréquent que celui du conducteur principal.

L’inscription d’un conducteur secondaire n’entraîne pas systématiquement l’augmentation de la prime d’assurance, sauf lorsqu’il s’agit d’un jeune conducteur. Par ailleurs, elle permet de conserver le coefficient bonus-malus de chacun des conducteurs, tout en leur garantissant une protection équivalente.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

    Bonjour
    Mon père va me preter sa voiture pendant plusieurs mois, je souhaite l assurer à mon propre nom est ce possible ?

    Répondre

    Bonjour @Jennifer,
    Il est peut être possible d’étendre la couverture de votre père à votre nom pour ne pas nécessiter la souscription d’un nouveau contrat d’assurance auto pour une courte période.

    Répondre

    Bonjour,

    j’ai prêter ma voiture à mon petit frère, et il a eu un accident avec celui-ci sauf qu’il est pas en tord l’autre conducteur reconnais la faute. comment mon assurance va réagir si je déclare que c’était pas moi qui avait la voiture malgré que mon petit frère soit pas en tord.

    merci

    Répondre

    Bonjour @HAMADA,
    Si votre contrat ne comprend pas la garantie « prêt de volant », il est probable que votre assureur augmente votre prime d’assurance après avoir appris que vous prêtiez votre véhicule. Cela n’aura cependant pas d’impact sur l’indemnisation de votre voiture.

    Répondre

    bonjour,je suis titulaire d’un permis provisoire 18 mois et j’ai une petite saxo ,le mercredi 9/11/2016 à 23h 15 quelqu’un a heurté la mienne et celle de mon mari (les 2 voitures étaient en stationnement) .Maintenant je suis perdue j’en ai aucune idée combien de temps pour que l’assurance nous rembourse et mon permis expirera en mai 2016 (ma voiture 80´% déclassée et celle de mon mari est déja déclassée) .Un grand merci

    Répondre

    Bonjour @amal,
    Il est impossible pour nous de vous donner des délais d’indemnisation. Pour cela, il est nécessaire que vous contactiez directement votre assurance pour en savoir plus.

    Répondre

    Exptionnellement j’ai pris la voiture de ma copine et on a eu un accrochage avec une autre voiture si je suis en tord est ce que c’est le conducteur donc moi ou la propriétaire de la voiture qui est ma copine qui prend le malus? Sachant que ma copine est assuré en principal mais que n’importe qui peut la conduire .merci de votre réponse

    Répondre

    Bonjour @Moreau,
    Un contrat d’assurance est associé au véhicule, pas aux conducteurs. Ainsi, indépendamment de qui cause le sinistre (conducteur principal ou occasionnel), le contrat reçoit un malus. Techniquement, c’est donc votre copine qui va voir sa prime d’assurance auto augmenter à cause du sinistre. Si vous possédez vous-même un contrat d’assurance à côté pour votre propre véhicule, il ne sera pas affecté.

    Répondre

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres