En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Les voitures brûlées lors de la nuit de la Saint-Sylvestre

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • 325€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties.

La tradition des voitures incendiées pendant le Réveillon dure depuis plusieurs décennies. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le bilan chiffré et l’indemnisation par l’assurance auto.

Les incendies de voiture à la Saint-Sylvestre

Pourquoi des voitures sont brûlées ?

Depuis les années 1980, le phénomène des voitures brûlées à la Saint-Sylvestre s’est développé en France. Le sociologue Michel Wieviorka estime qu’il s’agit davantage d’une expression « ludique » que politique des jeunes de milieux populaires. Ce type de violence urbaine, en tous cas, est un moyen de contestation assez répandu. Le phénomène est particulièrement marqué à Strasbourg. Chaque année, le ministère de l’Intérieur a pris l’habitude de communiquer les chiffres des voitures brûlées pendant le Réveillon de la nouvelle année.

Les incendies du Réveillon en chiffres

En 2019, le ministère de l’Intérieur avait mis en place un dispositif avec 147 935 personnels, forces de l’ordre, de sécurité civile et des militaires pour maintenir l’ordre lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. Fait assez rare, Christophe Castaner n’a communiqué aucun chiffre sur les voitures brûlées pour « ne pas donner lieu à une émulation malsaine ».

Le Parisien a dévoilé ses propres chiffres pour 2019 :

  • 277 voitures brûlées sur toute l’Île-de-France ;
  • 99 en Seine-Saint-Denis ;
  • 54 dans les Yvelines.

Pour rappel, chaque année, le nombre de voitures brûlées à la Saint-Sylvestre oscille autour du millier :

  • 2017 : 650
  • 2016 : 804
  • 2015 : 940
  • 2014 : 1 067
  • 2013 : 1 193.

Voiture brûlée à Noël et assurance auto

Faire jouer sa garantie incendie auto

Un incendie de voiture

Dans votre contrat d’assurance auto, avez-vous souscrit une garantie incendie ? C’est le seul moyen d’obtenir un remboursement. Sinon, aucune indemnisation n’est possible. La garantie incendie peut intervenir dans ces deux cas :

  • L’origine de l’incendie est malveillante, ce qui est typique des voitures brûlées lors de la Saint-Sylvestre ;
  • L’origine de l’incendie est accidentelle.

Attention, s’il s’agit d’un incendie criminel survenu lors de la nuit du Réveillon, une enquête de police ou de gendarmerie aura lieu. Les conclusions de l’enquête seront transmises à l’assurance auto. Les fraudes à l’assurance peuvent ainsi être démasquées.

Choisissez la meilleure garantie incendie auto en comparant les assurances sur LeLynx.fr.

Voiture brûlée au Réveillon : que faire ?

Vous bénéficiez d’une garantie incendie, il faut donc commencer par déposer plainte au commissariat ou à la gendarmerie. Dans les 5 jours ouvrés, vous devez déclarer le sinistre à votre assureur. Ensuite, envoyez une demande d’indemnisation par courrier recommandé avec accusé de réception.

Quelle indemnisation pour une voiture brûlée à la Saint-Sylvestre ?

Votre indemnisation par l’assurance auto dépend totalement des conditions souscrites et expliquées dans votre contrat. Quand la voiture est en très mauvais état, en général, l’indemnisation est basée sur la valeur de remplacement (la cote Argus).

D’autres garanties incendie prévoient un remboursement calculé sur la valeur à neuf (valeur d’achat de la voiture). Cette couverture est meilleure mais souvent plus chère.

Alternatives en cas de voiture brûlée à la Saint-Sylvestre

Votre assurance auto ne prévoit rien ? Pas de souci. Vous pouvez utiliser deux autres méthodes pour obtenir une indemnisation :

  • Saisir la Commission d’indemnisation des victimes d’infraction (Civi) à travers le tribunal de grande instance. L’aide n’est ouverte qu’aux ménages à revenus modestes et à condition que le véhicule était en règle lors de la nuit du Réveillon (carte grise, assurance…) ;
  • Invoquer la responsabilité de l’Etat selon l’article L211-10 du Code de la sécurité intérieure si les circonstances étaient d’une gravité exceptionnelle : émeutes, manifestations…
Cet article vous a-t-il été utile ?