En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Festivités du 14 juillet : 845 voitures brûlées en France

Les festivités du 14 juillet ont été marquées par des dégradations. Le ministère de l’Intérieur a recensé 845 voitures brûlées durant les nuits de vendredi et samedi.

garantie incendie voiture brûlée

Le week-end du 14 juillet, marqué par la fête nationale, est souvent agité en France, et cette année n’a pas échappé à la règle. En effet, comme l’a annoncé hier le ministère de l’Intérieur, 845 voitures ont été brulées lors des deux soirées du 13 et du 14 juillet. Un chiffre en baisse par rapport à 2017, où 897 véhicules étaient partis en fumée.

En revanche, le nombre de gardes à vue a lui bondi, passant de 368 en 2017 à 508 cette année. Le porte-parole du ministère a toutefois souligné qu’ « aucun indicent majeur n’a été à déplorer ».

Que faire en cas de voiture incendiée ?

Un automobiliste dont la voiture a été brulée pourra bénéficier d’une prise en charge par l’assurance auto s’il a souscrit une garantie incendie dans le cadre de son contrat. Pour être indemnisé, il est nécessaire de :

  • Déposer une plainte au commissariat ;
  • Contacter son assurance rapidement, dans les 5 jours qui suivent le sinistre.

Dans un second temps, l’assuré doit faire une demande d’indemnisation par courrier recommandé avec accusé de réception. Après étude du dossier, un expert proposera un remboursement, variable en fonction des situations.

La garantie incendie ne fonctionne pas si l’incendie a été provoqué par l’assuré lui-même, que ce soit volontairement ou du fait d’un acte de négligence.