Airbags défectueux : Honda rappelle 21 millions de véhicules

 

Le constructeur automobile Honda vient de rappeler 21 millions de véhicules supplémentaires en raison d’airbags défectueux de la marque Takata.

Honda

« Outre les 30 millions d’airbags déjà rappelés, nous allons procéder au rappel de 21 millions d’unités supplémentaires », a indiqué à l’AFP un porte-parole du constructeur nippon Honda. Ce sont donc plus de 50 millions de véhicules qui ont été rappelés depuis le début du scandale en 2015.

Des airbags qui explosent

Ces rappels portent sur les véhicules de la marque dotés d’airbags de l’équipementier japonais Takata, qui auraient provoqué la mort d’au moins 11 personnes, dont 10 aux Etats-Unis, et une centaine de blessés à travers le monde. Ces airbags peuvent en effet exploser intempestivement et projeter des fragments de métal.

Début mai, les autorités américaines avaient ordonné le rappel de 35 à 40 millions de ces airbags Takata, forçant Honda à revoir son bénéfice à la baisse. Le 13 mai, le constructeur a annoncé un bénéfice net annuel en chute de 32% en lien direct avec les rappels de voitures, ainsi qu’une perte nette de 93,4 milliards de yens (756,62 millions d’euros) pour le premier trimestre 2016.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres