En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Les nouveaux équipements automobiles obligatoires

Émilie Martineau - mis à jour le

Depuis le 1er novembre 2014, de nouveaux systèmes de sécurité sont montés en série sur les voitures neuves en France et dans l’Union Européenne. Une information à garder en tête au moment d’acheter une voiture puisque ces équipements plus performants vont avoir un impact sur le coût du véhicule, et par conséquent sur son assurance auto.

L’ESP et les capteurs automatique de pression des pneus

L’électro-stabilisateur programmé (ESP) est un système électronique d’anti dérapage. Cet équipement de sécurité aide à maintenir le véhicule sur sa trajectoire, sur chaussée glissante ou dans un virage prononcé engagé à vitesse excessive par exemple. Prévenu par divers capteurs (de vitesse de rotation des roues, d’angle de braquage…), l’EPS agit à la fois sur le système de freinage et sur le couple moteur.

S’il est resté longtemps un privilège réservé aux véhicules haut de gamme, l’ESP équipe aujourd’hui 84% des autos neuves vendues en Europe. Déjà rendu obligatoire pour tous les nouveaux modèles auto depuis 2011, il l’est dorénavant pour chaque voiture neuve vendue depuis le 1er novembre 2014. L’équipementier allemand Bosch, inventeur de l’ESP, estime que ce système permet d’éviter 80 % des accidents dus à une perte de contrôle du véhicule.

Egalement obligatoires sur tout véhicule neuf immatriculé à partir du 1er novembre, les capteurs automatiques de pression des pneus permettent d’indiquer au conducteur, via un voyant en forme de point d’exclamation sur le tableau de bord, qu’un de ses pneus est sous-gonflé. Ces capteurs sont généralement les mêmes que ceux du système ABS qui mesurent la vitesse de rotation de la roue : en effet, cette vitesse est directement liée au diamètre même de la roue et donc à sa pression.

Autres équipements obligatoires depuis le 1er novembre 2014

L’UFC Que Choisir relève 5 autres nouvelles obligations d’équipement concernant toutes les autos neuves immatriculées à compter du 1er novembre 2014 :

  • un indicateur de changement de rapport, flèche lumineuse sur le tableau de bord qui informe le conducteur qu’il doit changer de vitesse, afin de rouler plus  économiquement ;
  • un témoin de ceinture non bouclée pour le conducteur, signal sonore qui s’active lorsque le ceinture n’est pas ou mal mise, uniquement sur le siège conducteur ;
  • des fixations « Isofix » pour au moins deux places à l’arrière, mode d’ancrage pour les sièges auto d’enfants, limitant les risques de mauvaises installation ;
  • une étiquette informative sur les risques liés à l’installation d’un siège bébé à l’avant, dos à la route, lorsque le siège avant est équipé d’un airbag frontal.
  • des sièges arrières aux assises et dossiers renforcés, protégeant leurs occupants des déplacements de bagages dans le coffre en cas de choc frontal.