Assurance auto : payer moins cher grâce à la voiture connectée

 

Le cabinet Deloitte vient de publier une étude sur l’assurance auto connectée en Europe. Décryptage de ce nouveau business model qui pourrait bien profiter aux bons conducteurs. 

voiture-connectee-cloud

Assurance connectée = assurance fliquée ?

Dans sa projection, le cabinet imagine un univers de l’auto digitalisé en 2020, où la voiture connectée représenterait près de 2,2 milliards d’euros, soit 12% du marché. Une vision du futur de la conduite qui séduit les automobilistes les plus connectés, mais qui soulève également de nombreuses questions éthiques.

Les équipements d’assistance et les boîtiers connectés installés dans les voitures pour monitorer la qualité de conduite ne sont aujourd’hui pas reliés à des GPS, par exemple… mais qu’en sera-t-il dans 10 ans ? Sous prétexte d’innovation et de réduction des risques, les assureurs deviendront-ils le « Big Brother » de la prochaine décennie ?

Les contrats « Pay how you drive »

Pas de panique : pour le moment, aucune mesure de ce type n’a été amorcée en France ou en Europe. Les assureurs de l’hexagone commencent à s’intéresser à la voiture connectée et vont même plus loin avec les contrats « Pay How You Drive » (traduisez : « payez en fonction de votre conduite »).  Le principe est simple : un boitier connecté enregistre les habitudes de conduite de l’assuré et établissent une note sur des critères objectifs (nombre de km parcourus, freinages, virages, accélérations…).

Cette note est ensuite traduite en avantages tarifaires directement déduits de la prime d’assurance. Pas de pénalité en cas de mauvaise conduite, le concept séduit ainsi particulièrement les jeunes conducteurs, pour qui les réductions de primes sont particulièrement intéressantes.

YouDrive récompense les bons conducteurs

LeLynx.fr a été le premier comparateur à intégrer un assureur proposant des contrats PHYD sur son panel. YouDrive, filiale de Direct Assurance (Groupe Axa), offre ainsi le choix entre 3 formules (tiers mini, tiers maxi et tous risques) avec la possibilité de créer des offres sur mesure en adaptant les garanties souscrites au profil de l’assuré.

Un nouveau type de contrats « au comportement » qui permet par exemple aux petits rouleurs (moins de 500 km par an) d’économiser 10% sur leur prime d’assurance. Plus généralement, on estime jusqu’à 50% l’économie réalisable par les bons conducteurs avec ce type de contrats connectés. Une bonne nouvelle pour les automobilistes pour qui la sécurité n’est pas un équipement en option.

Interview Sud Radio

Sud Radio interroge LeLynx.fr sur l’avenir de la voiture connectée

(cliquez pour télécharger)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres