En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Comment assurer son véhicule lorsque l’on part pour une durée limitée à l’étranger ?

Bénédicte Le Ménahèze - mis à jour le

Que l’on parte à l’étranger pour des raisons professionnelles, une expatriation, des études ou autre, il est important d’y assurer sa voiture le temps de son déplacement. Selon la durée du séjour ou la destination, vous pouvez garder votre assurance auto existante ou être amené à en trouver une autre.

Selon le pays où vous vous rendez

Généralement, les assurances auto souscrites en France vous couvrent dans les 44 pays mentionnés au dos de votre carte internationale d’assurance automobile (la carte verte), avec lesquelles la France a signé une convention multilatérale de garantie.

On y retrouve les pays de l’Espace Economique Européen, la Suisse, Andorre, Croatie, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

Dans tous ces pays, vous êtes automatiquement couvert sans augmentation de cotisation. Votre carte verte ne sera pas contrôlée à la frontière, mais vous devrez tout de même l’avoir sur vous pour pouvoir prouver que vous êtes assuré en responsabilité civile en cas d’accident.

Il se peut que les lettres d’identification de certains pays soient barrées sur votre carte verte, dans ce cas vous devrez souscrire une assurance frontière délivrée par une société française en France ou une assurance délivrée à la frontière du pays. L’assurance auto frontière comporte des garanties minimales obligatoires pour une durée limitée.

Pour les autres pays, vous devrez souscrire à la douane, un contrat d’assurance dès votre entrée dans le pays.

Durée de la garantie

Si vous effectuez un séjour de moins de 6 mois dans un pays de l’Union Européenne, vous êtes considéré comme résident français, votre voiture conserve son immatriculation française et votre contrat d’assurance auto demeure valable.

Au delà de 6 mois, vous devenez résident du pays d’accueil, vous devez alors demander une immatriculation étrangère et vous assurer dans le pays d’accueil. Votre assureur en France pourra vous communiquer les coordonnées de compagnies dans le pays.

Attention, si vous suivez des études à l’étranger, quelle qu’en soit la durée, vous ne serez pas considéré comme résident français, votre voiture peut alors conserver son immatriculation française et vous, votre contrat d’assurance auto.