En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus et vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Tout savoir sur l’attestation d’assurance

Émilie Martineau - mis à jour le

Assurer son auto est obligatoire… mais encore faut-il pouvoir prouver qu’on est bien assuré ! C’est à cela qu’est destinée l’attestation d’assurance, également appelée « carte verte ». Grâce à ce document généralement conservé avec la carte grise, les forces de l’ordre peuvent vérifier à tout moment que votre véhicule est bien assuré. 

Les mentions obligatoires sur la carte verte

Lors de la souscription d’un nouveau contrat d’assurance auto, l’assureur délivre deux documents : l’attestation d’assurance (la carte verte), accompagnée d’un certificat d’assurance détachable (le papillon vert). L’attestation mentionne les informations suivantes :

  • les nom et adresse de l’assureur ;
  • les nom, prénom, adresse et numéro du souscripteur ;
  • l’immatriculation du véhicule (ou le numéro du moteur, s’il n’est pas soumis à immatriculation) ;
  • les dates de début et de fin de validité de l’assurance.

Le certificat d’assurance, quant à lui, reprend une partie des mentions de l’attestation et doit être apposé en bas à droite du pare-brise (dans une pochette transparente ou derrière un film autocollant), de manière à être toujours visible depuis l’extérieur du véhicule.

Les sanctions en cas de défaut d’attestation

certificat-assurance-detachable-papillonL’article R211-14 du code des assurances est formel : tout conducteur doit « être en mesure de présenter un document faisant présumer que l’obligation d’assurance a été satisfaite ». Lors d’un contrôle routier effectué par un agent de police ou un gendarme, si votre voiture n’est pas en règle concernant cette obligation, vous risquez de fortes sanctions.

En cas de non-apposition du papillon vert sur le pare-brise ou d’impossibilité de présenter votre attestation d’assurance aux autorités, vous êtes passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 €. Vous disposez alors de 5 jours pour présenter votre carte verte ou le tarif de l’amende majorée peut grimper jusqu’à 750 € !

Plus de détails sur ce thème