En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Contrats d’assurance : quels sont les motifs de résiliation des assureurs ?

Quels sont les principaux motifs de résiliation d’un contrat ? L’assureur AcommeAssure a publié une enquête donnant des tendances sur les ruptures des contrats d’assurance auto par les assureurs.

Le courtier en ligne d’assurance AcommeAssure a analysé les causes de résiliation par l’assureur auto. Différents motifs peuvent être invoqués : retrait de permis, fausse déclaration, alcoolémie au volant, sinistres ou encore non-paiement des primes.

2 motifs de résiliation représentent plus de 90% des résiliations à l’initiative de l’assureur :

  • 50% pour la fréquence des sinistres (responsable ou non)
  • 48% pour le non-paiement des cotisations d’assurance

En effet, le risque décrit lors de la souscription du contrat peut évoluer dans le temps. A la suite de nombreux sinistres, même non responsables, l’assureur peut estimer que la probabilité d’un sinistre s’en trouve augmentée, c’est-à-dire qu’il y a une aggravation du risque.

Peu d’interruption d’assurance

Selon l’assureur, 84% des personnes concernées par une résiliation n’ont pas subi d’interruption d’assurance tandis que 8% l’ont été pendant plus de 6 mois. La formule tous risques est quant à elle davantage plébiscitée après une résiliation : 44% des personnes interrogés ont choisi ce type de formule.