En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Assurance auto : dans quels cas peut-on résilier pour augmentation du prix ?

Jihane Bensouda - mis à jour le

Puisque vous conduisez une voiture, vous avez également souscrit une assurance automobile mais, à la suite de l’augmentation récente du prix de votre contrat, vous souhaiteriez le résilier. Vous savez en effet que l’augmentation du prix de l’assurance auto est un motif de résiliation du contrat mais l’est-elle à tous les coups ?

Autrement dit, peut-on résilier son assurance voiture quelle que soit la nature de l’augmentation du tarif ? Votre comparateur d’assurance LeLynx.fr vous dit tout !

La résiliation assurance auto pour prime majorée : explications

Vous commencez à le savoir, la résiliation d’un contrat d’assurance est très encadrée puisqu’il ne vous est permis d’y procéder que dans 3 cas de figure :

  • À l’échéance de votre contrat en respectant un préavis de 2 mois ;
  • À tout moment si vous avez des motifs valables ;
  • En vous prévalant des dispositions de la loi Châtel si l’assureur ne vous a pas envoyé votre avis d’échéance dans les 15 jours avant la date limite de résiliation.

Ainsi, l’augmentation de la prime d’assurance est un motif de résiliation du contrat à tout moment. En effet, il est généralement prévu dans les contrats d’assurance auto une clause figurant dans les conditions générales qui stipule que « l’assuré a la faculté de résilier son contrat en cas de majoration de prime ».

En général, l’assuré dispose d’un délai allant de 15 jours à 1 mois après qu’il a pris connaissance de l’augmentation de la prime pour résilier le contrat.

Toutefois, toute augmentation de prime, quelle que soit sa nature, ne permet pas à l’assuré de résilier son contrat !

Cas où il n’est pas possible d’invoquer la hausse du prix pour résilier

Pour le dire vite, le prix de l’assurance voiture varie aussi en fonction de votre conduite. Comme vous le savez, le nombre d’accidents dans lesquels vous aurez été impliqué va permettre de calculer votre bonus-malus et ainsi de faire varier le montant de la prime que vous aurez à régler.

Dès lors, vous comprenez bien que si l’augmentation du prix de votre assurance est consécutive d’un malus, vous ne pouvez en aucun cas résilier votre contrat en invoquant la hausse du tarif.

De la même manière, s’il s’agit d’une augmentation du prix due à une modification des taxes légale ou réglementaire, l’assuré ne peut pas non plus invoquer ce motif pour la résiliation de son contrat.

Vous avez de bonnes raisons de résilier votre assurance auto ou vous souhaitez tout simplement changer d’assurance, à l’échéance de votre contrat ?

Sur LeLynx.fr, comparatif assurance auto, obtenez gratuitement et sans vous déplacer, plusieurs devis assurance voiture afin de connaître par avance les prix et les garanties des autres contrats et de les comparer au votre.

Les économies sont à portée de clics sur LeLynx.fr !

Plus de détails sur ce thème