En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus et vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Assurance auto : la loi Hamon n’a profité qu’à 23% des Français

Après 2 années d’existence, la loi Hamon, qui facilite le changement d’assurance auto, moto et habitation, a-t-elle portée ses fruits ? Un sondage récent indique qu’elle aurait profité à moins d’un quart des Français.

Résiliation contrat loi hamon

La loi Hamon, qui permet aux assurés de changer de contrat d’assurance auto, moto et habitation (MRH) à n’importe quel moment après au moins 12 mois de souscription, n’a été utilisée que par 23% des Français depuis son entrée en vigueur, révèle un sondage Odoxa.

Si 15% des assurés y ont eu recours pour changer d’assureur, 8% d’entre eux l’ont utilisée pour renégocier leur contrat en cours. Parmi les Français ayant utilisée la loi Hamon, 62% l’ont fait pour payer moins cher leur assurance, avec à la clé de meilleurs garanties pour 12% d’entre eux.

Un grand potentiel de progression

Malgré cet usage encore timide de la part des assuré, le recours à la loi Hamon pourrait prendre de l’ampleur dans les mois à venir : selon le sondage, 33% des Français envisagent de l’utiliser. 43% des personnes interrogées restent cependant réticentes à y avoir recours, alors qu’une grande proportion d’entre eux (37%) n’est pas satisfaite par ses contrats d’assurance actuels. En cause, un manque de confiance envers la concurrence, pour la moitié des sondés.

Autre facteur qui pourrait faire décoller l’utilisation de la loi Hamon : l’annonce des hausses tarifaires des contrats d’assurance auto pour 2017. Avec des augmentations de prix prévues entre 0,5% à 2,5%, un grand nombre d’assurés pourrait être incité à réviser ses contrats.

Astuce Malynx !

Avec la loi Hamon, changer d’assurance n’aura jamais été aussi simple. Pour être certain de trouver la meilleure offre, il est indispensable de comparer les assurances auto du marché.