En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Assurance auto : vers une baisse des tarifs en 2021 ?

Dans un courrier adressé à l’UFC-Que Choisir, la Fédération française de l’assurance a écarté la possibilité de rembourser une partie des primes d’assurance auto cette année. Cependant, un geste tarifaire pourrait avoir lieu en 2021.

L’UFC-Que Choisir avait demandé la semaine dernière aux assureurs de rembourser plus de 2 milliards d’euros de cotisations aux Français. La Fédération française de l’assurance (FFA) a répondu jeudi dans une lettre adressée au président de l’association de consommateurs. Elle écarte une baisse de tarifs des assurances auto en 2020, mais ne l’exclut pas l’année prochaine.

« Ce n’est qu’à la fin de l’année que nous pourrons juger de la réalité des accidents automobile pour 2020. S’il se trouve que les primes perçues ont été supérieures aux sinistres payés, cela se répercutera sur les tarifs de l’année 2021 », précise la FFA. Dans ce sens, il faudra donc attendre les chiffres annuels de la sinistralité pour statuer ou non sur la question.

Assurer le principe de mutualisation

D’autre part, la FFA a critiqué le calcul fait par l’UFC-Que Choisir, jugé « dangereux » et « contraire aux intérêts des assurés ». La Fédération a d’ailleurs rappelé qu’un contrat d’assurance auto était souscrit pour une durée d’un an, moyennant une prime et que ce dernier doit être respecté obligatoirement par les deux parties.

Quant à la baisse des sinistres sur la route, la FFA confirme que si les chiffres ont bien chuté ses 2 derniers mois, elle n’est pas capable d’anticiper les prochains mois. Il s’agit donc ici d’assurer le principe de mutualisation, essentiel dans le secteur de l’assurance, où l’on « répartit les risques dans l’espace et dans le temps », ajoute la FFA.