Les tarifs des assurances auto pourraient bien augmenter en 2018

Alors qu’au début de l’année 2017, les primes d’assurance auto avaient déjà augmenté (+1,60%), la hausse se poursuivrait en 2018.

augmentation auto

Pour le cabinet de consultants Facts & Figures, la tendance globalement à la hausse des primes d’assurance auto se poursuivra au début 2018. La majoration des contrats à échéance au 1er janvier pourrait atteindre 2 à 3%.

Le fondateur du cabinet, Cyrille Chartier-Kastler précise que les faibles hausses de 2009 à 2015 n’avaient pour but que de restaurer la fragile rentabilité des assureurs. Aujourd’hui, ce projet se heurte à l’augmentation du risque et aux réparations de plus en plus coûteuses.

Jacques de Peretti, PDG d’AXA France évoque quant à lui que « ce qui est nouveau depuis un an, c’est le renchérissement des pièces détachées. C’est une politique des constructeurs qui essayent de limiter le prix de vente des véhicules et se rattrapent sur les pièces détachées ».

Résilier son assurance auto avant majoration

En plus de la loi Hamon permettant de résilier son contrat d’assurance auto sans restrictions après 1 an d’ancienneté, il est possible de se désengager simplement après une majoration.

En effet, une clause contenue dans la plupart des contrats auto précise que « l’assuré a la faculté de résilier son contrat en cas de majoration de prime ». Il a en général entre 15 jours et 1 mois après avoir pris connaissance de la majoration pour résilier son assurance auto.

Libre à lui ensuite de changer pour un assureur lui présentant des tarifs plus avantageux. Afin de connaitre quel contrat d’assurance est le plus bas et le mieux adapté à l’usage d’une voiture, il est conseillé de réaliser une comparaison d’assurance auto.