En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus et vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Disques et plaquettes de frein : quand les changer ?

Léa Faust - mis à jour le

Les disques et les plaquettes sont essentiels au bon fonctionnement des freins d’une voiture. Afin de conserver un freinage optimal et de ne prendre aucun risque, il est nécessaire d’en surveiller l’usure et d’identifier le moment idéal pour les changer. En effet, un défaut d’entretien du véhicule peut faire l’objet d’une exclusion de garantie dans un contrat d’assurance auto et l’automobiliste risque alors de ne pas se faire indemniser en cas d’accident.

La plaquette de frein est constituée d’une garniture et d’un support métallique qui pince le disque de frein, afin de créer une friction ralentissant la rotation de la roue. A chaque freinage, la plaquette et le disque s’érodent jusqu’à finir par ne plus parvenir à ralentir le véhicule. Les freins risquent alors de ne plus répondre, en particulier en cas de freinage brutal, par temps de pluie ou en saison hivernale.

Astuce Malynx !

En ce moment, iDGARAGES.com vous offre 30€ de réduction immédiate dans l’un des 2 000 garages partenaires du site. Cliquez ici pour profiter de l’offre.

Techniques pour vérifier l’usure

Il existe plusieurs manières de détecter le bon moment pour remplacer ses plaquettes et disques de frein :

  • Les indications affichées sur le tableau de bord : la plupart des véhicules sont aujourd’hui équipés d’un avertisseur d’usure. Le niveau du liquide de frein peut également représenter un bon indicateur sur l’état des plaquettes ;
  • Des outils spécifiques comme un pied à coulisse ou un « palmer », spécialement conçu pour mesurer l’épaisseur de la garniture ;
  • Un contrôle visuel peut également suffire à identifier l’état des disques et des plaquettes de frein. Un disque abîmé présente des « vagues » à sa surface et un rebord prononcé, alors qu’une plaquette usée ne présente peu ou plus de garniture.

Changer ses plaquettes de freinsUn contrôle des freins est conseillé tous les 10 000 km à 30 000 km. L’usure varie cependant selon le type de véhicule et l’environnement de conduite : en usage urbain, les freins sont davantage sollicités que sur autoroute et le système de freinage doit donc être vérifié plus fréquemment.

Les plaquettes de frein s’usent plus vite que les disques, qui sont à changer tous les deux jeux de plaquettes. Enfin, les disques de freins arrière se changent deux fois moins souvent que ceux de l’avant, plus sollicités par le véhicule.

Les changer soi-même

Si l’opération de remplacement n’est pas très technique, elle nécessite en revanche des outils spécifiques, il est donc plus aisé de s’adresser à un professionnel. Mais n’importe quel automobiliste, même sans appétence particulière pour la mécanique, peut s’occuper de changer ses disques et plaquettes de frein. Il faut pour cela prévoir :

  • Un nettoyant frein pour dégraisser les nouveaux disques avant la pose ;
  • Un cric pour surélever le véhicule ;
  • Un tournevis pour démonter les roues de l’essieu concerné et repousser les pistons ;
  • Un jeu de nouvelles plaquettes (et/ou disques).

S’ils sont en vente dans n’importe quel garage, les disques et plaquettes de frein peuvent également s’acheter en ligne, par exemple sur un site de pièces détachées automobiles comme Yakarouler. Il est impératif de changer les plaquettes de frein dès lors qu’un disque a été remplacé, car d’anciennes plaquettes risquent d’user prématurément le nouveau disque.

Des plaquettes de frein neuves nécessitent un rodage d’au moins 500 km, voire 1 000 km selon le type de conduite. Les freins sont moins efficaces durant cette période, car les surfaces de contact sont encore très lisses et donc peu efficaces. Il est donc conseillé d’allonger les distances de sécurité et d’éviter les freinages brusques et prolongés pour ne prendre aucun risque.