En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Conduite sans assurance : les radars sont aussi mobilisés dans la lutte

Dans un communiqué, la Sécurité routière a annoncé le lancement opérationnel du Fichier des véhicules assurés (FVA) mais avec une précision importante : les radars permettront également de repérer les véhicules roulant sans assurance auto.

Radar automatique

« Si un véhicule est flashé pour une infraction d’excès de vitesse ou de franchissement de feu, et qu’un avis de contravention est envoyé à son propriétaire après les vérifications d’usage, le FVA sera systématiquement consulté ». La Sécurité routière a donc précisé le rôle prépondérant des radars dans la lutte contre la conduite sans assurance.

Selon le communiqué de presse publié mardi, les automobilistes flashés par un radar recevront avec leur contravention une lettre de sensibilisation, les invitant fortement à s’assurer dans les plus brefs délais. Ce courrier sera d’ailleurs envoyé par le Fonds de garantie des assurances obligatoires (FGAO), en charge d’indemniser les victimes d’accidents mettant en cause un conducteur non assuré.

700 000 personnes sans assurance auto

Le recours aux radars automatiques est un moyen de renforcer le dispositif de lutte contre le défaut d’assurance en France. Avec la mise en place du FVA, les forces de l’ordre espèrent ainsi ralentir le phénomène alors que « selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 700 000 personnes rouleraient sans assurance ».

Pour rappel, « en 2018, 175 personnes ont trouvé la mort dans un accident routier impliquant un véhicule non assuré, soit 5% de la mortalité routière », précise la Sécurité routière. Elle lance d’ailleurs dès mercredi, une campagne de sensibilisation à grande échelle, qui devrait durer 3 mois.