En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Comment est calculé le prix d’une voiture neuve ou d’occasion ?

  • 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • 325€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties.

Acheter une voiture est souvent onéreux. Entre deux modèles, les prix peuvent passer du simple au double. Alors comment expliquer les différences de prix des autos ? Comment est calculé le prix d’une voiture et comment celui-ci influence le coût de l’assurance auto ?

Le prix d’une voiture d’occasion

Ayant déjà été utilisée, que ce soit par un particulier ou un professionnel, une voiture d’occasion présente des avantages : son prix à la revente est baissé et son état de marche est certifié. Entre les modèles, le prix moyen et la durée de détention de la voiture sont susceptibles de varier :

Type de modèlePrix moyen constaté en 2015Durée de la détention (en mois)
Citadine7 305 €45
Compacte14 462€43
Grand monospace19 106€52
Petit SUV16 219 €23
SUV de luxe34 702€45

Etude réalisée par l’Argus pour l’année 2015

Pour calculer le prix d’une voiture d’occasion, les experts prennent en compte plusieurs critères :

  • La cote Argus : il s’agit d’un indice de base de la valeur d’une voiture. Il est calculé par dégression : chaque année, une voiture perd en fonction de son modèle un certain pourcentage de sa valeur ;
  • L’état général du véhicule : plus il sera abîmé ou démodé, moins il sera vendu cher ;
  • La rareté du modèle : les voitures d’occasion ne sont pas toutes des citadines, des pick-up, des 4×4 ou des utilitaires. Certains modèles anciens sont très convoités et sont considérés comme des voitures de collection. Comme ils sont rares, leur prix est souvent élevé.
Les voitures d’occasion sont moins chères que les voitures neuves, seulement, elles peuvent nécessiter des réparations et plus de frais d’entretien qui font grimper le prix de revient du véhicule à long terme.

Le prix d’une voiture neuve

95% des Français trouvent que la voiture, quel qu’en soit le modèle, coûte cher selon l’Observatoire réalisé par Cetelem en 2017. Si on compare les prix d’un véhicule neuf avec celui de l’occasion, il est effectivement plus élevé.

Type de modèlePrix moyen constaté en 2016
Citadine13 558 €
Compactes27 410 €
Grand monospace44 545 €
Petit SUV22 567 €
SUV de luxe61 694 €

Etude réalisée par l’Argus pour l’année 2016

Comment expliquer le prix des voitures ?

Les constructeurs auto utilisent tous des composants différents et leur consacrent un budget différent au sein d’une voiture. Cependant, certains postes de dépense peuvent expliquer un prix souvent prohibitif :

  • La recherche et le développement coûtent cher. Il faut engager de lourds capitaux pour développer un nouveau moteur, une nouvelle carrosserie ou de nouvelles options. Le constructeur automobile dédie alors une part du prix de la voiture au remboursement des frais engagés ;
  • Les composants sont très chers, ce qui fait grimper le prix de la voiture en conséquence. C’est le cas des batteries des voitures hybrides ;
  • Les options se font de plus en plus perfectionnées et technologiques, faisant grimper le prix de leur achat qui se répercute sur celui de la voiture. GPS, toit ouvrant, climatisation ou radar de recul sont autant d’exemples d’options pouvant alourdir la facture ;
  • Les séries limitées ou suréquipées qui proposent des options coûteuses comme un revêtement en cuir pour les sièges, ajout de système de régulation anti-patinage, dispositif d’aide au conducteur pour les démarrages en côte, etc.

Les différences de prix entre deux modèles peuvent également s’expliquer par le type de motorisation du véhicule. En effet, certains moteurs sont plus onéreux, que ce soit parce qu’ils sont produits en plus petite quantité ou parce que leurs composants nécessitent technologie et industrie de pointe.

Pour l’achat d’un véhicule doté d’une motorisation propre comme l’hybride ou l’électrique, l’état propose une aide au financement. Cela permet de réduire le coût d’une voiture technologiquement plus avancée.

Comment faire baisser le prix d’une voiture ?

Le budget d’une auto peut rapidement gonfler et dépasser la limite fixée par un acheteur sans qu’il ne s’en rende compte : ajout d’options et choix esthétiques peuvent radicalement augmenter le prix de vente d’une auto. Pour trouver une voiture pas chère, plusieurs solutions s’offrent à l’acheteur :

  • Faire appel à un mandataire : tout comme un concessionnaire classique, le mandataire achète des voitures pour les revendre ensuite, seulement ses prix sont plus bas que celui des voitures dans le circuit traditionnel. Il peut se permettre de pratiquer des prix concurrentiels car il achète ces voitures à l’étranger, là où elles sont le moins cher. La qualité et la fiabilité du modèle restent quant à elles toujours fidèle aux exigences de la marque tout en profitant également du service après-vente ;
  • Respecter le calendrier des promotions des concessionnaires : les marques proposent régulièrement des journées portes ouvertes où les prix pratiqués sont plus bas. Il est souvent également possible de bénéficier d’une aide au financement à taux réduit ;
  • Ne pas être trop catégorique : si un acheteur rêvait d’une voiture bleue mais que la blanche est moins chère, il a tout intérêt à choisir cette peinture. En effet, les prix varient souvent lors des finitions ;
  • Négocier : si l’acheteur décide d’investir le jour même de sa visite dans une concession ou même de souscrire à un prêt pour financer l’achat du véhicule, le vendeur pourra être plus enclin à réduire le prix de la voiture choisie.

prix voiture

Le prix de revient d’une voiture

Si le prix d’achat d’un véhicule est extrêmement important, il est également judicieux de calculer le prix de revient d’une voiture. Ce calcul prend en compte, entre autres :

  • Le nombre de kilomètres réalisés en 1 an ;
  • Le nombre d’années pendant lesquelles l’acheteur compte garder son véhicule ;
  • Le prix de l’entretien ;
  • La consommation moyenne du véhicule ;
  • Le coût du carburant.
Astuce Malynx !

Il est possible de simuler le coût de revient d’un véhicule sur de nombreux sites internet pour aider le futur conducteur à choisir le véhicule qui lui reviendra le moins cher. Ce calcul peut également s’appliquer aux voitures électriques, GPL, hybrides ou sans permis.

Comment le prix d’une voiture influence l’assurance ?

Plus la voiture est chère, plus l’assurance aussi

Le prix d’achat d’une voiture pèse fortement dans la balance au moment de calculer la prime d’assurance. Plus le véhicule a coûté cher, plus il réunit d’options coûteuses, plus la prime d’assurance sera susceptible d’être élevée.

Une voiture réunissant plusieurs options coûteuses sera plus chère à indemniser en cas de sinistre. Si le modèle est rare, il se peut que les pièces de rechange soient plus difficiles à trouver et plus onéreuses.

Importance du choix du carburant

Le type de motorisation influence également le prix de l’assurance, tous les moteurs, qu’ils soient hybride, GPL, essence ou diesel et même à air comprimé présentent des risques spécifiques. Certains types de véhicules bénéficient même d’assurances auto dédiées aux problématiques qu’ils rencontrent et proposent à leurs propriétaires un tarif ajusté à leur utilisation. C’est le cas des VSP (Voiture Sans Permis) par exemple.

Lors de l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, il est important de prendre en compte le coût de l’assurance. Certains sites, pour estimer le prix de revient d’une voiture, prennent en compte l’assurance dans leurs calculs, permettant de choisir une auto adaptée au budget du conducteur.

Avant d’acheter une voiture, il est conseillé de demander plusieurs devis et de comparer les prix des assurances auto. Cela peut aider l’acheteur à faire son choix en fonction de son budget et de ses exigences.
Cet article vous a-t-il été utile ?