En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Tout savoir sur l’essai auto et les points à vérifier durant le test

  • 50 contrats d’assurance auto comparés en 5 minutes
  • 294€ d’économies en moyenne* par an à garanties équivalentes
Vous cherchez une assurance auto pour ...
  • Votre voiture actuelle
  • Le futur achat d'une voiture à la place d'une autre
  • Le futur achat d'une première voiture
  • Le futur achat d'une voiture supplémentare
Comparer
Comparer

Réaliser un achat automobile neuf ou d’occasion est un investissement financier important, c’est pourquoi l’essai d’un modèle est une bonne idée. Comment demander un essai auto ? Quels sont les points à vérifier lors de ce test automobile ? Toutes les explications.

Comment demander un essai auto ?

Avant l’achat d’un véhicule, que ce soit auprès d’un particulier ou d’un professionnel, il est possible de demander un essai à condition de le prévoir à l’avance.

Réaliser un essai en concession

Les concessions sont généralement enclines à laisser leurs véhicules le temps d’un essai. Elles sont cependant submergées par les demandes d’essai auto et ne proposent de s’installer derrière le volant d’une voiture que l’espace de 15 à 45 minutes selon les concessionnaires et leur agenda. Le futur acheteur n’a alors que peu de temps pour se faire une idée sur le véhicule qu’il teste. C’est pourquoi il est important de se concentrer sur les points importants à vérifier.

Le choix des véhicules à tester est très important lors de la réservation auprès d’une concession. La majeure partie d’entre elle limite les tests à 3 voitures.

Une fois le véhicule sélectionné, la plupart des concessionnaires proposent de réserver un accès sur leur site internet ou en les appelant. Si les horaires d’essai sont libres, il est important de choisir un moment de la journée où les routes sont relativement libres.

Les journées portes ouvertes des concessions

La plupart des concessions organise des journées portes ouvertes où les clients peuvent essayer les voitures et profiter de réductions intéressantes. Cependant, comme les vendeurs sont souvent submergés par les demandes d’essai, ceux-ci sont plus courts que lors d’une journée classique. Ils peuvent ne durer que 10 minutes, difficile dans ces conditions de bien analyser le véhicule essayé. Cependant, lors de ces journées portes ouvertes, les taux d’achat automobile à crédit sont souvent plus intéressant que le reste de l’année.

Réaliser un essai de voiture d’occasion hors circuit

Il n’y a pas de procédure uniforme quand il s’agit de voitures d’occasion hors circuit. Si le véhicule est vendu par un particulier, une simple demande d’essai à celui-ci suffit souvent.

Astuce Malynx !

Les essais auto sont gratuits, n’imposent pas l’achat à leur issue et n’engagent donc pas le client.

Les points à vérifier lors de l’essai auto

Les minutes passées dans la voiture d’essai d’un acheteur sont très importantes. S’il réserve son test auto chez un concessionnaire pour une voiture neuve, il est conseillé d’inspecter l’extérieur du véhicule en tout premier lieu. La voiture est-elle endommagée ? Est-ce que sa carrosserie plait au futur acheteur ? Est-ce qu’il pourra se garer facilement avec le véhicule ? Ensuite, il peut se concentrer sur l’intérieur. Le véhicule présente-t-il les options qui l’intéressent ? L’habitacle est-il agréable, fonctionnel et pratique ?

Dans le cas de l’achat d’un véhicule d’occasion, les points de contrôle sont beaucoup plus nombreux. Avant même d’entrer dans le véhicule, l’acheteur doit faire attention à ces détails :

  • le dossier du véhicule (qui recense la « vie » de la voiture) ;
  • le carnet d’entretien ;
  • les factures des remplacements de pièces d’usure ou des réparations d’entretien (s’il y en a eu) ;
  • le livret d’utilisateur, ou notice du constructeur.

L’aspect extérieur et intérieur du véhicule est également très important. Comme la voiture aura déjà vécu avant l’acquisition par l’acheteur, elle peut présenter des rayures, des marques qui permettent généralement de demander un abaissement du prix du véhicule. Sont importants :

  • les vitres qui doivent pouvoir s’abaisser et se lever sans à-coups ;
  • les pneus qui doivent être de même taille et de même marque. Leur état compte aussi, des pneus présentant une usure irrégulière témoignent d’un défaut de parallélisme ;
  • l’état du moteur.

Une fois à l’intérieur du véhicule, l’acheteur doit porter son attention sur :

  • le nombre de kilomètres affichés au compteur. Si les chiffres affichés ne sont pas alignés, ce peut-être le témoignage d’une tentative d’arnaque au compteur ;
  • l’état des sièges, il ne faut pas hésiter à soulever les housses si ils sont recouverts ;
  • le fonctionnement de toutes les commandes de bord (feux, phares, témoins, chauffage, warning, désembuage, essuie-glaces. Les étudier minutieusement prend effectivement un certain temps mais permet d’éviter les mauvaises surprises ;
  • l’étanchéité des joints de portière, couvercle de hayon ou de malle ;
  • la climatisation.
Astuce Malynx !

Si le futur acheteur ne se sent pas totalement à l’aise avec ces notions de contrôle, rien ne l’empêche de demander à un de ses proches qu’il assiste avec lui à l’essai du véhicule.

Les différents types de voitures à tester

Plusieurs véhicules sont disponibles à l’essai auto. La plupart d’entre eux sont classiques mais il est également possible de tester des voitures spécifiques à un certain usage :

Il est également possible d’essayer de nouveaux modèles ou un type de motorisation auquel le conducteur n’est pas habitué :

  • les voitures électriques ;
  • les voitures hybrides ;
  • les voitures à moteur GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié) ;
  • les voitures à moteur E85 (qui consomment 85% de bioéthanol et 15% d’essence).

L’essai de voiture électrique ou sans permis permet de s’habituer au maniement des deux types de véhicule et peut présenter un énorme avantage avant l’achat de l’une d’entre elles. En effet, l’intérieur de l’habitacle et leurs commandes sont sensiblement différentes des voitures dites « classiques. »

Comment se déroule un essai auto?

Que ce soit dans une concession ou au près d’un vendeur particulier, une personne accompagne le futur acheteur tout au long de l’essai. Il aura en moyenne 30 minutes pour tester le véhicule. Les concessions favorisent souvent un essai en ville mais il est tout à fait possible de le réaliser sur l’autoroute.

La négociation lors d’un essai auto

C’est généralement lors de l’essai avec le concessionnaire ou le particulier dans le cas d’une vente d’occasion que commencent les négociations quant au prix du véhicule.

Dans le cas d’une voiture neuve, l’absence d’options présentes chez les concurrents de la marque choisir peut permettre de négocier. L’essai est l’occasion d’en discuter avec le vendeur de la concession.

Astuce Malynx !

Certaines voitures ont beau être neuves, leur modèle est dépassé, c’est souvent l’occasion de faire de très bonnes affaires. Au lancement de la nouvelle Peugeot 3008, il était possible d’obtenir jusqu’à 36% de remise sur l’ancien modèle.

Dans le cas d’une voiture d’occasion, noter les défauts esthétiques (éraflures, rayures, casse…), techniques (absence de roue de secours…) d’une auto permet de demander une remise au vendeur.

Les bancs d’essai

Les magazines spécialisés proposent souvent une étude comparative des derniers véhicules sortis sur le marché automobile. Ceux-ci sont classés et jugés en fonction de différents critères comme l’ergonomie du tableau de bord, la puissance du moteur, la qualité des suspensions… Avant de tester un véhicule, c’est une bonne idée de se renseigner sur leurs différences. Celles-ci permettront de faire des remarques au vendeur lors de l’essai et, pourquoi pas, de faire baisser le prix de l’auto testée si elle ne présente pas assez d’options par exemple.

Un essai auto est l’occasion de pouvoir choisir une voiture en toute tranquillité grâce aux contrôles effectués en amont. Etat, options, sensations de conduite, tout peut être essayé lors d’un test auto. Seulement, si le futur propriétaire de la voiture craque sur un modèle haut de gamme avec des options onéreuses à remplacer, le montant de sa prime d’assurance auto risque d’augmenter proportionnellement.