En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Le chiffre d’affaire des assureurs auto en hausse, la sinistralité aussi

Dans son rapport annuel, la Fédération Française des Assurances (FFA) fait état de la belle progression du chiffre d’affaire du secteur de l’assurance auto. Seule ombre au tableau, la hausse des coûts des sinistres.

Assurance auto

En 2016, la branche automobile des assureurs de biens et personnes a connu une belle progression de 1,8% de son chiffre d’affaire. Cette bonne nouvelle pour les assureurs est rapidement contrebalancée par la hausse du coût de la sinistralité.

Cette année, le montant des prestations versées était supérieur de 5,5% à celui de l’an dernier. En cause, la multiplication de sinistres dus aux conditions climatiques ainsi que la hausse de l’accidentalité sur les routes. En effet, le coût des accidents corporels était supérieur de 5% à celui de l’année dernière.

Depuis 2014, les chiffres de la sécurité routière se dégradent et enregistrent une hausse de l’accidentalité. Autre raison de l’augmentation du coût des sinistres, le matériel toujours plus perfectionné installé dans les voitures. En 2016, le coût de la réparation automobile a grimpé de 3,5%.

Les assureurs s’engagent pour la prévention

C’est dans ce contexte que les assureurs automobiles ont signé en février 2017 le renouvellement d’une convention avec le ministère de l’Intérieur : ils s’engagent auprès de l’Etat depuis 1995 à affecter au moins 0,5% du montant des cotisations de responsabilité civile automobile perçue à des actions de prévention des risques routiers.

Redéfinie en collaboration avec la Sécurité routière, cette convention fixe 3 objectifs prioritaires pour les 5 ans à venir :

  • la lutte contre les principaux facteurs de risque ;
  • le développement de l’éducation routière ;
  • la réduction en nombre et en gravité des accidents des deux-roues.