En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Volkswagen stoppe le diesel au profit de l’électrique

Le constructeur allemand Volkswagen a annoncé son intention d’abandonner progressivement le diesel en faveur de la production de voitures électriques.

Le groupe Volkswagen continue de subir le contrecoup du scandale des moteurs truqués. « Au bout d’un moment, la question va se poser de savoir si nous devons dépenser encore beaucoup d’argent pour poursuivre le développement du diesel », a déclaré Mathhias Müller, le président du groupe, lors d’un entretien avec le quotidien économique allemand « Handelsblatt ».

30 nouveaux modèles électriques d’ici 2020

Cette transition est un virage stratégique important puisque le constructeur dépense de 2,5 Md€ à 3 Md€ chaque année dans la recherche sur les moteurs diesel. Volkswagen se tourne vers les véhicules électriques et prévoit de vendre plus de 3M d’unités d’ici 10 ans, soit 30 % de sa production. Le groupe mise sur le lancement de 30 modèles de voitures électriques sur le marché d’ici 2020. Actuellement, en Europe, 2 tiers des modèles sont vendus en version diesel. Une part qui monte à 70% chez Audi, une des 12 marques du groupe.

Volkswagen s’intéresse également aux véhicules de transport avec chauffeur (VTC), à la conduite automatique ainsi qu’à l’auto-partage, et espère rapidement devenir un « prestataire de services en mobilité », explique Mathhias Müller. Le constructeur a déjà investi 267 M€ dans le capital de la société israélienne de VTC Gett, concurrente d’Uber.