Constructeurs auto : Nissan met la main sur Mitsubishi Motors

 

Nissan s’apprête à obtenir 34% des actions de Mitsubishi Motors, profitant de la chute boursière du constructeur japonais.

Nissan

Les conseils d’administration de Nissan et de Mitsubishi se sont réunis jeudi pour valider ce projet de rapprochement des deux constructeurs automobiles japonais. Carlos Ghosn, le PDG de Renault en France et Nissan au Japon, a affirmé qu’il s’agit d’« une alliance stratégique de grande portée », lors d’une conférence de presse commune avec le patron de Mitsubishi, Osamu Masuko.

Le trio Renault-Nissan-Mitsubishi représenterait environ 9,5 millions de véhicules vendus chaque année.

Un accord définitif avant la fin de l’année

Cette décision fait suite à la chute brutale de 40% de la capitalisation boursière du constructeur après l’aveu, le 20 avril dernier, de la falsification des données sur les émissions polluantes de plusieurs de ses modèles de véhicules.

Nissan va ainsi pouvoir acquérir 34% de Mitsubishi dans le cadre d’une augmentation de capital, en injectant 237 milliards de yens, soit 1,9 milliard d’euros. Un document précisant le rapprochement est attendu d’ici le 25 mai, tandis qu’un accord définitif est prévu d’être établi avant la fin de l’année.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres