En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Sécurité routière : les 3/4 des jeunes conducteurs sensibilisés

Un peu plus des trois-quarts des jeunes conducteurs estiment que la sécurité routière est une préoccupation très importante. Toutefois, un jeune sur deux adopte souvent un comportement à risques sur la route.

Sécurité routière et jeunes conducteurs

66 % des tués entre 18 et 24 ans le sont en voiture, d’après l’association Prévention routière.

D’après une étude réalisée par l’institut GMV Conseil pour Allianz, six jeunes conducteurs de 15 à 30 ans sur dix sont sensibles aux campagnes de prévention de la Sécurité routière et adaptent leur conduite en fonction des recommandations communiquées. Parmi les 3 000 sondés, 72 % disent se souvenir d’une campagne de prévention.

Néanmoins, les jeunes conducteurs continuent à prendre fréquemment des risques au volant. 12 % des personnes interrogées avouent conduire après avoir bu de l’alcool et seules 35 % utilisent un éthylotest. 19 % téléphonent au volant et 18 % consultent des e-mails ou des SMS en conduisant. L’étude souligne un excès de confiance chez les jeunes conducteurs : en effet, 84 % estiment maîtriser parfaitement leur véhicule alors que 37 % d’entre eux ont déjà eu au moins un accident.