En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Respect SAM : la nouvelle campagne de prévention de la Sécurité routière

Le fameux SAM va fêter ses douze ans le 18 décembre. A cette occasion, la Sécurité routière a lancé mercredi une nouvelle campagne de sensibilisation sur la conduite sous l’emprise d’alcool, appelée « Respect SAM ».

Campagne Respect Sam

« SAM, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas ». Aujourd’hui, la nouvelle campagne de la Sécurité routière veut remercier tous les automobilistes renonçant à consommer de l’alcool pour ramener leurs amis. Appelée « Respect SAM », elle vient ici mettre des visages humains sur le personnage fictif à la tête ronde, né en 2005.

Pour diffuser cette campagne, la Sécurité routière s’appuie une nouvelle fois sur un spot publicitaire, relayé sur les réseaux sociaux et dans les salles de cinéma afin de toucher les jeunes conducteurs. Le message est clair : « A toi qui protèges, à toi qui sauves, à toi qui t’es porté volontaire, à toi qu’on ne remerciera jamais assez… #RESPECTSAM ».

L’alcool, un problème récurrent chez les jeunes conducteurs

La Sécurité routière rappelle que l’alcool reste l’une des premières causes d’accidents de la route, « un phénomène qui touche particulièrement les jeunes ». En effet, près d’un quart des 18-24 ans impliqués dans un accident mortel sont alcoolisés contre moins de 15% pour les autres âges. A noter que dans 9 cas sur 10, les jeunes automobilistes impliqués sont des hommes.

Alors que la mortalité sur les routes est en hausse selon les chiffres de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), l’accent est ici mis sur la prévention à l’approche des fêtes de fin d’année et des conditions climatiques hivernales. Pour éviter les accidents, l’organisme rappelle que « s’organiser et désigner un SAM avant chaque sortie est capital ».