Les 5 phobies rares qui touchent les automobilistes


Quand on est au volant de sa voiture, on est concentré sur la route. Mais pour certains, le fait de conduire est la porte ouverte à de nombreuses angoisses. Voici un top 5 des pires phobies qui peuvent toucher les automobilistes.

Amaxophobie

C’est la phobie la plus répandue chez les conducteurs : la peur de conduire. Cela se caractérise par une réelle crise d’angoisse au moment de monter dans la voiture, ou même simplement en pensant au fait de devoir conduire. Les psychiatres ont remarqué que les amaxophobes développaient des stratégies d’évitement : prendre un autre moyen de transport, demander à quelqu’un de conduire à sa place, etc.

Une étude a montré qu’au début des années 2000, 50% des victimes d’accidents de la route étaient touchés par l’amaxophobie dans les mois suivants leur sinistre. Mais cette phobie touche aussi les personnes n’ayant jamais eu d’accident.

Géphyrophobie

Très surprenante, la géphyrophobie est un trouble anxieux provoqué par les ponts, de manière générale. Les automobilistes qui sont atteints par ce problème font donc tout leur possible pour éviter de traverser des ponts ou passer en-dessous de ponts. Aux Etats-Unis, plusieurs organisations proposent aux géphyrophobes de les accompagner dans leur traversée de certains ponts sensibles. Cette peur reste cependant assez rare.

Spectrophobie

On entre à présent dans les phobies qui touchent les automobilistes mais peuvent tout à fait survenir dans la vie quotidienne. La spectrophobie est la crainte irrationnelle des miroirs et des reflets. Les conducteurs qui sont touchés par ce mal ont ainsi un risque accentué d’accident, puisqu’ils évitent au maximum de regarder dans les rétroviseurs. Cette peur les frappe aussi de nuit, quand l’habitacle est éclairé et qu’ils devinent leur reflet dans la vitre.

retroviseur oubli choque

Sidérodromophobie

Assez répandue, la sidérodromophobie est la peur absolue des trains et des chemins de fer. Les personnes qui en sont victimes font donc tout pour éviter de voyager en train, quand bien même leur destination est très éloignée. Certains privilégient donc la voiture et ne se déplacent qu’en voiture, pour ne pas subir des vertiges, palpitations, angoisses et autres symptômes caractéristiques de cette phobie. L’hypnose est une thérapie souvent recommandée pour en sortir.

Apiphobie

Non, il ne s’agit pas de la peur des apiculteurs ! L’apiphobie, peur des abeilles, bourdons et guêpes, peut s’avérer extrêmement dangereuse pour les automobilistes. En effet, très présents en été, ces petits insectes bien souvent inoffensifs peuvent se retrouver piégés dans le véhicule. Dans ce cas, le conducteur peut se tétaniser complètement, ou au contraire paniquer et faire des gestes incontrôlés.

On aurait également pu évoquer l’éreuphobie, la peur de la couleur rouge, qui peut donc se déclencher à la vue d’une voiture de sport criarde et écarlate. Mais ces phobies plus rares, qui concernent tous les types de couleurs, ont souvent des symptômes très modérés.
Cet article vous a-t-il été utile ?