En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Conduire sous la pluie

Jihane Bensouda - mis à jour le

Comment bien conduire sous la pluie? L’hiver s’installe et conduire votre voiture en toute tranquillité devient de plus en plus difficile?

Pendant cette saison, vous devez être particulièrement vigilant. Gardez bien en tête que tous les éléments jouent contre vous en hiver et un des désagréments principaux pendant cette période reste la pluie. Suivez LeLynx.fr pour limiter les risques d’une conduite sous la pluie.

Faire réviser ses pneus

La conduite en hiver nécessite une préparation en amont. N’attendez pas la dernière minute pour faire réviser votre voiture au garage! Il est généralement reconnu que le risque d’accident est doublé par temps de pluie et que votre sécurité, sur route mouillée, dépend de 3 facteurs: l’état de la route, l’état de vos pneus et votre vitesse.

Vous voyez donc en quoi il est primordial de faire vérifier vos pneus, et notamment la hauteur de leur gomme, et de les changer avant que la profondeur des sculptures atteignent 1,6 mm. Les pneus sont généralement équipés d’un indicateur d’usure, vous prévenant de cette limite.

De même, veillez à ce que vos pneus soient gonflés à leur juste pression.

Ces précautions préviendront notamment le risque d’aquaplaning, c’est-à-dire la perte d’adhérence due à la formation d’une pellicule d’eau entre le pneu et la chaussée, et vous assureront une bonne tenue de route.

en cas d’aquaplaning, la seule chose à faire est de relâcher l’accélérateur et d’attendre que les pneus se remettent en contact avec la route. Ne freinez pas, n’accélérez pas et ne tournez pas le volant.

Attention aux zones bordées d’arbres qui présentent un danger accru, notamment dans les virages, à cause du mélange très glissant des feuilles et de l’eau.

Réagir face à la diminution de visibilité

Là encore, la diminution de visibilité due aux intempéries de l’hiver est un phénomène que vous devez prévoir. Aussi, vous aurez pris comme précaution minimale de vérifier le bon état de fonctionnement des balais de vos essuie-glaces, ainsi que de votre éclairage.

Selon la loi, lorsque la pluie réduit la visibilité sur la route, vous devez utiliser vos feux de croisement et ajuster votre vitesse:

  • 110 km/h sur l’autoroute,
  • 100 km/h sur route express,
  • 80 km/h sur route nationale.

si la visibilité est réduite à 50 m ou moins, la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h sur tous les types de routes.

La pluie a aussi pour effet vicieux de modifier votre perception des distances et des autres véhicules, c’est pourquoi votre capacité d’anticipation joue un rôle primordial pour votre sécurité, vous devez:

  • Adapter les distances de sécurité en prévoyant l’allongement de la distance de freinage qui peut être multipliée par deux,
  • Allumer vos feux de croisement,
  • Eviter de ralentir brusquement,
  • Observez les traces laissées par les voitures devant vous: plus elles sont étroites, moins l’eau est évacuée de la chaussée.

Afin de prendre la route, vérifier votre assurance auto. LeLynx.fr vous conseille de faire un comparatif assurance auto régulièrement afin de connaître les meilleures offres sur le marché. Cela vous aidera à faire un bon choix pour votre voiture et vous-même.

Plus de détails sur ce thème