Pneu hiver, chaînes ou pneu rechapé : focus sur l’importance des pneus en hiver


Si l’hiver est la saison des fêtes, des grandes réunions familiales et des vacances au ski pour certains, c’est également une période où la conduite peut s’avérer très dangereuse du fait de la météo ! En termes de sécurité, les pneus sont un équipement automobile qu’il est indispensable d’entretenir. Devez-vous les changer, vous équiper de chaînes de neige ou remplacer votre pneu rechapé ? LeLynx.fr répond à vos interrogations.

L’hiver s’est déjà largement installé sur une bonne partie de la France, avec des températures parfois glaciales. Dans certains massifs montagneux, la neige est au rendez-vous. Avec ces conditions météorologiques, il est nécessaire d’adapter sa conduite afin d’être plus vigilant et de réduire les risques d’accidents de voiture.

Conduire sous la neige : quelles sont les règles ?
Lire l'article

Pour cela, il vous sera peut-être nécessaire d’adapter également l’équipement de votre véhicule, notamment en changeant vos pneus !

En effet, en cette période de froid, les pneus jouent un rôle capital. La baisse des températures, le gel, la neige… la route n’est plus aussi facilement praticable que lors des saisons douces. C’est pour cette raison qu’il est fortement recommandé de passer aux pneus hiver si votre voiture possède des pneus été !  

Qu’est-ce qu’un pneu hiver ?

Un pneu hiver est spécialement conçu pour rouler lors de conditions hivernales, notamment lorsque les températures ne dépassent pas les 7 °C. Ce type de pneu se distingue par un marquage spécial généralement situé sur le flanc du pneu : 3PMSF. Ce marquage certifie que le pneu a été soumis à des tests spécifiques et qu’il est bien homologué.

La principale différence entre un pneu hiver et un pneu été est la gomme. Sur un pneu hiver, c’est une gomme spéciale qui entoure l’équipement. Elle est conçue pour ne pas durcir lors de températures basses.

Quelle est la différence entre un pneu hiver et un pneu neige ?

Les pneus neige sont plus adaptés à la glace et à la neige tassée. On les retrouve davantage dans les pays du nord de l’Europe où les conditions climatiques sont plus extrêmes qu’en France. Contrairement aux pneus hiver, leur utilisation n’est pas réglementée en France.

Pourquoi s’équiper de pneus hiver et quand les utiliser ?

Le principal intérêt des pneus hiver est la possibilité de rouler en toute sécurité sur une route verglacée, enneigée ou froide. En effet, si la réglementation nomme ainsi ce type d’équipement, c’est parce qu’il n’est pas seulement fait pour circuler sur de la neige.


Dès lors que les températures sont basses et descendent en dessous de 7 °C, les routes deviennent froides, glacées et plus glissantes. Le risque de perte de contrôle est donc plus important. Pour réduire ce risque, le pneu hiver possède des stries plus larges, permettant une meilleure adhérence au sol et une évacuation plus efficace en cas de chaussée humide ou mouillée.

Les conseils pour conduire sous la pluie
Lire l'article

 

Faut-il monter 2 ou 4 pneus hiver ?

Si vous souhaitez équiper votre véhicule de pneus hiver, il est nécessaire de monter les pneus par 4. En installant seulement 2 pneus hiver, vous avez plus de risques de perte d’adhérence et d’équilibre. De ce fait, votre véhicule sera moins sécurisé.

Dans le cas où les 2 pneus hiver seraient installés uniquement sur les 2 roues avant du véhicule, le principal danger est un dérapage fréquent. À l’inverse, si les 2 pneus hiver concernent les 2 pneus arrière, vous rencontrerez des problèmes de freinage.

Dois-je installer des pneus hiver si mon véhicule est équipé de pneus 4 saisons ?

Un pneu 4 saisons combine les technologies d’un pneu hiver et été. Ce pneu hybride est prévu pour rouler en toute condition. La gomme de ce pneu peut supporter des températures allant de -10 °C à 30 °C.

Il s’agit donc d’une alternative économique par rapport aux équipements hiver et été !

Cependant, si vous habitez dans une région froide ou montagneuse, il est fortement recommandé d’équiper son véhicule de pneus hiver, voire de chaînes de neige en fonction des conditions météorologiques.

Par ailleurs, depuis novembre 2021, certaines communes sont soumises à l’obligation de doter son véhicule de pneus hiver ou de détenir des chaînes dans son coffre lors de périodes hivernales.

Pneu hiver ou chaîne : les nouvelles réglementations

À la différence des pneus hiver, les chaînes de neige permettent de circuler sur des chaussées très enneigées, notamment dans des zones montagneuses. Si les pneus hiver sont prévus pour mieux adhérer sur une route verglacée ou enneigée, ils ne sont pas efficaces sur la route recouverte d’une épaisse couche de neige.

Dans 48 départements français, il est désormais obligatoire d’équiper son véhicule de pneus hiver ou de posséder des chaînes dans son coffre lors de la période hivernale : du 1er novembre du 31 mars. En vigueur depuis le 1er novembre 2021, cette réglementation est appliquée aux habitants de ces zones ainsi qu’aux personnes s’y rendant pour un séjour au ski.

 

Cette règle concerne les massifs suivants :

  • Alpes ;
  • Corse ;
  • Massif central ;
  • Massif jurassien ;
  • Pyrénées ;
  • Massif vosgien.

Ce sont aux préfets de ces départements d’établir la liste des communes où cette obligation sera appliquée.

Quels sont les équipements obligatoires ?

Les véhicules légers, utilitaires et camping-cars devront :

  • Posséder des chaînes à neige métalliques ou textiles pour équiper au minimum les roues motrices ;
  • Être équipé de 4 pneus hiver. De 2021 à 2024, cela recouvre les pneus identifiés par les marquages suivants : M+S ou M & S ou 3PMSF.

Cette obligation ne s’applique pas aux véhicules équipés de pneus à clous.

Le risque de rouler avec un pneu rechapé en hiver

Les pneus hiver sont peu répandus en France. Cela peut s’expliquer par son prix. Ils sont en général 20 à 25 % plus chers que les pneus été. Ils coûtent environ 100 € pièce. Ce montant peut ainsi rebuter les plus petits budgets.

De ce fait, les conducteurs ont davantage tendance à opter pour un pneu 4 saisons, dont le prix moyen est de 60 €. D’autres optent pour un type de pneu peu connu du grand public : le pneu rechapé.

Qu’est-ce qu’un peu rechapé ? 

Plus écologique, un pneu rechapé a pour objectif principal de donner une seconde vie à un pneu usé. Il s’agit d’un pneu à la gomme usée dont la bande de roulement a été remplacée. Pour cela, cette bande est rabotée jusqu’à la carcasse du pneu, puis une nouvelle est posée.

Ce pneu reconditionné est très plébiscité par le secteur des poids lourds. Il est vendu jusqu’à 40 % moins cher qu’un pneu neuf. Néanmoins, ces pneus peuvent s’avérer dangereux, notamment lorsque la météo est peu clémente.

Est-ce dangereux de conduire avec un pneu rechapé en hiver ? 

L’entreprise Automobile Club Suisse (TCS) réalise des tests sur ce type d’équipements reconditionnés depuis 2013. Pour l’une de ses évaluations, elle a mis à l’épreuve l’un des leaders de ce marché, la marque allemande King Meiler, et les résultats ne sont pas convaincants.

En effet, les pneus rechapés sont particulièrement dangereux en cas de pluie et de neige. Le TCS alerte particulièrement sur les voitures possédant 4 roues rechapées d’origines différentes. Elles n’ont pas les mêmes caractéristiques et la même qualité de caoutchouc que la roue originelle et cela crée un problème d’équilibre et de sécurité.

Vous l’aurez compris, lors des périodes hivernales, la sécurité doit être la priorité de tous ! Il est important de vérifier que les pneus de votre véhicule sont adaptés aux conditions météorologiques pour diminuer tout danger.