Sécurité routière : nos 5 astuces pour rouler en toutes circonstances !


À l’approche des vacances de Noël, de nombreux automobilistes s’apprêtent à prendre le volant. Or, dans certaines régions de France, les conditions météo ne sont pas optimales ! Verglas, chutes de neige ou de pluie… La conduite sur terrain glissant implique de respecter certaines règles de Sécurité Routière. Elles permettent non seulement de prévenir les accidents, mais aussi d’éviter les embouteillages automobiles. Voici nos astuces Malynx pour éviter les dégâts !

Anticipez votre trajet

Avant de prendre la route, pensez à consulter la météo. Focalisez-vous sur les prévisions de circulation des axes routiers que vous allez emprunter, et écoutez de temps en temps les bulletins d’information de Radio Trafic FM (107.7). Vous serez ainsi informé des éventuels dégâts, dégradations des conditions climatiques et ralentissements, et pourrez adapter votre trajet.

Pensez à contrôler l’état global de votre véhicule : charge de la batterie, propreté des feux, niveau d’huile, niveau du liquide de lave-glace…

Enfin, en prévention de tout incident, laissez dans votre coffre le fameux gilet de sécurité obligatoire accompagné du triangle de pré-signalisation. Ajoutez-y quelques pulls chauds et un coupe-vent : en cas de panne sur la route, ils vous sauveront la mise si vous devez passer plusieurs heures dans le froid !

Roulez doucement

route enneigee

La première chose à faire pour limiter les risques d’accident sur route enneigée ou mouillée est de réduire sa vitesse de circulation. En effet, sur un sol froid, la neige a tendance à se transformer en véritable patinoire. Nous vous recommandons également d’augmenter les distances de sécurité afin de mieux anticiper les éventuels freinages inattendus, particulièrement s’il y a des risques de verglas. C’est du bon sens, mais ça peut vraiment faire la différence.

Allumez les bons feux

Si la brume s’installe, que la neige tombe, et que vous vous trouvez sur une route étroite avec une mauvaise visibilité, vous pouvez activer vos feux de brouillard avant et arrière en complément des feux de route. Cela vous permettra non seulement de mieux voir, mais aussi d’être vu !

N’oubliez pas cependant de remplacer les feux de route par les feux de croisement en agglomération, afin de ne pas éblouir les autres conducteurs.

Combattez le patinage et l’aquaplaning

Il pleut des cordes et vos essuie-glaces fonctionnent en continu ? En cas de conduite sous la pluie, lorsque votre voiture roule sur trop d’eau, elle risque de faire de l’aquaplaning. C’est pourquoi il est primordial de vérifier l’état de vos pneus avant de prendre la route.

L’aquaplaning correspond au mouvement de glisse d’un véhicule lorsque l’eau qui s’infiltre entre ses pneus et la route n’est plus évacuée. La voiture risque alors de déraper et de créer un accident.

👉 Pour éviter le risque d’aquaplaning, contrôlez l’état et la pression de vos pneus. Plus leur relief est usé, moins l’eau s’évacuera, il faut donc qu’ils soient en bon état. En cas de doute, changez-les !

👉 Si vous perdez le contrôle de votre véhicule et que la direction ne répond plus, relâchez l’accélérateur. Cela permettra de transférer légèrement la masse sur l’avant du véhicule, et d’améliorer l’adhérence des pneus.

La météo annonce du verglas dans la région où vous circulez ? Equipez votre véhicule de pneus à crampons, et gardez vos distances au maximum avec les zones humides, telles que les ponts.

Votre voiture patine au moment de démarrer ? Tentez de redonner un peu d’adhérence aux roues, par exemple en plaçant un tapis devant les deux roues motrices. Si des personnes de bonne volonté s’arrêtent pour vous aider, n’hésitez pas à accepter leur coup de main pour pousser (tout en restant prudent bien sûr : si la route est glissante pour votre véhicule, elle l’est également pour les piétons).

Enfin, si cela est possible, reportez votre départ de quelques heures. Mieux vaut prévenir que guérir !

Équipez votre voiture de pneus neige ou de chaînes

Vous vous apprêtez à conduire sous la neige ? Les pneus hiver sont recommandés dès les premières vagues de froid.

Le saviez-vous ? Depuis le 1er novembre 2021, équiper son véhicule de pneus neige est obligatoire pour circuler dans les zones montagneuses. Ne les oubliez pas si vous partez au ski !

Pour circuler avec encore plus de facilité, roulez derrière les engins de salage.

Les chaînes deviennent indispensables ? Montez-les avant de vous retrouver coincé ! D’ailleurs, certains panneaux de sécurité routière imposent les chaînes sur des axes précis. Garez-vous dans un endroit tranquille, si possible à l’abri. Fixez les chaînes sur les roues motrices, voire sur les 4 roues si c’est possible. Pensez à les retendre régulièrement.

Astuce Malynx !

Avant de partir, entraînez-vous à monter les chaînes sur votre voiture chez vous !

Enfin, si votre visibilité se réduit à néant, rangez-vous sur le bas-côté en allumant vos feux de détresse et prévenez les secours.

Stationnez en cas d’averses de grêle

De gros grêlons commencent à tomber sur votre véhicule et vous craignez une fissure sur votre pare-brise ? Pourtant, la dernière chose à faire est d’accélérer pour se mettre à l’abris !

En effet, plus la vitesse de votre véhicule augmente, plus le risque d’impact et de bris de glace est important. En cas de fortes chutes de grêle, garez-vous, allumez les feux de détresse et patientez. C’est frustrant, mais c’est encore le meilleur moyen d’éviter les dégâts !

Astuce Malynx !

En vous garant, orientez votre voiture de manière à ce que la grêle tombe face à votre pare-brise. Ces derniers résistent mieux à de forts impacts que les vitres latérales.

Vous pouvez désormais prendre la route en toute sécurité !

Tout savoir sur la grêle
Lire l'article