En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Automne : 4 dangers qui vous guettent sur les routes


L’automne est là ! Une période particulière sur les routes, marquée par des luminosités parfois dangereuses, des jours qui raccourcissent et une météo changeante. Voici 4 points à avoir en tête pour éviter de se faire surprendre et conduire son auto en toute sécurité.

La luminosité

L’automne est la saison de tous les possibles ! Le temps peut être maussade, mais aussi radieux ! Et dans ce cas de figure, gare à la luminosité. En fin de journée notamment, il est courant de devoir faire face à un soleil rasant. Le risque est alors d’être littéralement aveuglé pendant quelques secondes. Pour éviter ce genre de désagrément, ayez toujours une paire de lunettes de soleil à portée de main dans votre véhicule.

soleil route

Pluie, brouillard et gel

Ils sont souvent redoutés des automobilistes, et pour cause. L’automne signe généralement le retour de la pluie, du brouillard et même du gel. En cas de pluie et/ou de brouillard, la visibilité est réduite et les éventuels obstacles peuvent donc être vus tardivement. En cas de pluie et/ou de gel, c’est l’adhérence à la route qui peut poser problème, avec un risque de dérapage, d’aquaplaning et donc de perte de contrôle du véhicule.

Qu’il pleuve, qu’il y ait du brouillard ou du gel, le réflexe à avoir est toujours d’adapter sa vitesse et de la réduire autant que nécessaire. Veillez aussi à maintenir des distances de sécurité adéquates avec les autres usagers de la route : la pluie et le gel ralentissent le freinage. Enfin, assurez-vous à la fois de bien voir et d’être bien vu en allumant :

  • Les phares, les feux de croisement et les essuie-glaces lorsque les conditions sont mauvaises ;
  • Les biens nommés feux de brouillard en cas de brouillard. Attention toutefois à ne pas allumer les feux de brouillard arrière lorsqu’il pleut : cela éblouirait les automobilistes derrière vous.

Les traversées de gibier

Hors agglomération, les traversées de gibiers peuvent arriver et d’autant plus en automne, période à laquelle les animaux sauvages sont particulièrement actifs et mobiles. Soyez vigilants pour éviter les collisions, en réduisant votre vitesse si besoin et en gardant un œil sur les bas-côtés. A certains endroits, des panneaux de signalisation vous rappellent le passage fréquent d’animaux, notamment à proximité de forêts ou de massifs, mais ces rencontres impromptues peuvent survenir presque partout.

Les feuilles mortes

Elles peuvent faire bien plus de dégâts qu’elles n’en ont l’air ! Les feuilles mortes sont l’un des principaux dangers des routes d’automne, tout simplement parce qu’elles rendent le sol glissant et peuvent provoquer une réelle perte d’adhérence pour le conducteur. Là encore, la seule solution est de réduire sa vitesse et de maintenir de bonnes distances de sécurité.

Ne pas négliger l’entretien du véhicule !

Lorsque l’automne arrive, n’oubliez pas de faire un point sur certains équipements de votre auto. Vérifiez en particulier le bon état de fonctionnement de vos phares et feux, de vos essuie-glaces ainsi que l’usure de vos pneus, pour éviter l’aquaplaning. Et si vous avez un doute sur vos garanties, c’est aussi le moment de faire le point sur votre contrat d’assurance auto !

Cet article vous a-t-il été utile ?