Les bons gestes pour conduire par temps de brouillard

 

Le brouillard réduit la visibilité et peut avoir des conséquences dramatiques sur les routes. Il est l’un des facteurs à l’origine de l’accident qui s’est produit mardi 20 décembre en Vendée. Voici les bons gestes à adopter en cas de brouillard.

brouillard conduite

Si les accidents liés au brouillard ne représentent qu’environ 2% des accidents mortels, leurs conséquences sont 2 fois plus grave et entraînent très souvent des carambolages. Mardi 20 décembre, en Vendée, 5 personnes sont décédées et une vingtaine d’autres ont été blessées dans un suraccident impliquant une cinquantaine de véhicules. Le brouillard est pour l’instant l’hypothèse privilégiée par les enquêteurs pour expliquer l’origine du drame.

Les bons réflexes à adopter

  • Réduire sa vitesse

Si la visibilité lors de la conduite tombe à moins de 50 mètres, la vitesse maximale autorisée est réduite à 50km/h, même sur les voies rapides et autoroutes.

Conduite par beau tempsPluie, grêle, neigeVisiblité inférieure à 50m
En ville50 km/h50 km/h50 km/h
Sur route90 km/h80 km/h50 km/h
Sur voie rapide110 km/h100 km/h50 km/h
Sur autoroute130 km/h110 km/h50 km/h

En cas de brouillard, il est primordial d’allumer ses feux de brouillards, avant et arrière, en plus des feux de croisement. Attention, il ne faut pas allumer les feux de route dans ces circonstances, ils ne feraient qu’accentuer le manque de visibilité.

  • Augmenter les distances de sécurité

Même s’il est tentant de coller les véhicules précédents en cas de mauvaise visibilité, la Sécurité routière conseille d’augmenter les distances de sécurité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer