En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Vitesse et conduite par temps de brouillard

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • 325€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties.

Prendre le volant en hiver, c’est souvent conduire dans le brouillard. Avec une visibilité réduite, il faut adapter sa vitesse pour éviter tout danger. Voici les conseils de LeLynx.fr pour rouler en toute sécurité.

Conduire dans le brouillard

Qui dit hiver, dit pluie, neige, verglas et brouillard. Autant de conditions climatiques qui modifient les conditions de circulation sur les routes. LeLynx.fr fait le point avec vous sur la conduite par temps de brouillard, les risques qu’elle implique et les précautions pour limiter ces mêmes risques.

Automobilistes, vous savez que l’hiver comporte son lot de défis pour votre conduite, aussi vous devez adapter celle-ci aux événements naturels !

Quelle vitesse par temps de brouillard ?

La Sécurité routière rappelle que lorsque la visibilité est réduite en dessous de 50 mètres, vous devez rouler à 50km/h maximum sur les routes, les autoroutes et dans les agglomérations.

Risques de la conduite dans le brouillard

Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, rappelons que le brouillard, comme la pluie ou la neige d’ailleurs, réduit la visibilité sur la route. Même si les accidents liés au brouillard ne représentent qu’environ 2% des accidents mortels, ils ont des conséquences 2 fois plus graves et sont très souvent la cause des carambolages !

Les risques principaux liés au brouillard sont les effets d’optique :

  • L’extinction : c’est-à-dire la disparition visuelle de l’obstacle ;
  • L’effet de halo qui entoure notamment les sources lumineuses ;
  • L’effet de voile qui atténue la netteté de l’obstacle en le rendant flou ;
  • Le phénomène dit de «l’aspirateur» : c’est l’attitude du conducteur qui augmente sa vitesse pour ne pas perdre de vue les feux arrière de l’automobiliste devant, qui lui-même, voyant l’auto se rapprocher derrière lui, va accélérer.

Comment conduire en cas de brouillard ?

Conseils de sécurité

Vous devez conduire par temps de brouillard? Voici quelques conseils pour limiter au maximum les risques que cette conduite entraîne :

  • Réduisez votre vitesse ;
  • Allumez vos feux de croisement, ainsi que vos feux de brouillard avant et arrière. Nettoyez-les tous les 100 km et n’oubliez pas de les éteindre dès que vous sortez du brouillard ;
  • Ne dépassez pas ;
  • Roulez sur la file de droite.

Attention au brouillard givrant

Soyez particulièrement vigilant en ce qui concerne le brouillard givrant qui se forme lorsque la température extérieure flirte avec 0°C ! Les brouillards givrants peuvent entraîner des dépôts importants sur la chaussée, rendant les conditions de circulation extrêmes.

Par temps de brouillard, n’allumez pas les feux de route, ils auraient pour conséquence de créer un « mur blanc » devant vous.

Astuce Malynx !

Avant de prendre votre voiture, et ce par n’importe quelle condition climatique, encore faut il qu’elle soit bien assurée. Quelle assurance voiture choisir ? LeLynx.fr vous aide à choisir un devis assurance auto facilement et en quelques clics.

Source : Association prévention routière

Cet article vous a-t-il été utile ?