En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Changement d’heure : la sécurité routière rappelle l’importance de rester visible

Avec le passage à l’heure d’hiver, la visibilité est moins bonne sur les routes. Les automobilistes doivent redoubler de vigilance, mais aussi tous les autres usagers de la route qui doivent rester le plus visible possible.

Conduire de nuit

Dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre, nous sommes passés en heure d’hiver. Désormais, il fait donc nuit plus tôt. Ce n’est pas sans conséquence sur les routes, puisque la visibilité est moins bonne. Selon la Sécurité routière, cette période de l’année est toujours marquée par un pic d’accidents. Entre octobre et novembre, le nombre d’accidents qui implique un piéton augmente de +42% sur le créneau 17h-19h.

Par conséquent, la Sécurité routière « rappelle à tous les usagers de la route et notamment aux piétons, cyclistes et utilisateurs de trottinettes, l’importance de se rendre visibles ». D’autant plus que cette année, la pratique du vélo et de la trottinette a fortement progressé, de même que la marche à pied. Ces usagers de la route sont les plus vulnérables et doivent donc redoubler d’attention.

Comment circuler en sécurité ?

Pour pallier le manque de visibilité dû à la saison, Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la sécurité routière, a rappelé des conseils essentiels. Pour les automobilistes, il est nécessaire d’être particulièrement vigilant. « Mon conseil est de ralentir et d’être attentif plus que jamais aux autres usagers plus vulnérables en respectant la priorité aux piétons et en se tenant à distance des trottoirs (au moins 1 mètre) », explique-t-elle.

Pour les usagers les plus vulnérables (piétons, cyclistes, utilisateurs de trottinettes…) :

  • Porter des vêtements clairs et un gilet ou bandeau rétro-réfléchissant ;
  • Bien faire attention aux angles morts, notamment des bus et des poids-lourds ;
  • Bien indiquer ses changements de direction.