Alcool au volant : des associations lancent l’alerte pour le réveillon de Noël

Dans un communiqué de presse commun, les associations Prévention routière et Assurance Prévention veulent sensibiliser une nouvelle fois les Français sur les risques de l’alcool au volant. Un message nécessaire alors qu’une exception au couvre-feu est de mise cette nuit.

Depuis 10 ans, ces deux associations militent pour que des drames n’interviennent pas pendant les fêtes de fin d’année. Ainsi, cette année encore Prévention Routière et Assurance Prévention ont lancé un appel à la vigilance des automobilistes car elles redoutent un relâchement des comportements sur la route, alors que la seule exception prévue au couvre-feu aura lieu dans la nuit du 24 au 25 décembre.

Dans un communiqué commun, les deux associations précisent que « l’alcool reste l’une des principales causes de mortalité sur la route », plus précisément dans près d’un tiers des accidents mortels. Selon leurs chiffres, 30% des Français disent être concernés par cette problématique à Noël, que ce soit pour eux-mêmes ou leur entourage.

6 conseils pour prendre la route pendant les fêtes
Lire l'article

Une nouvelle campagne #BienRentrer

Cependant, même si cette tendance est plutôt stable depuis 2000, les accidents mortels, où au moins un des conducteurs est alcoolisé, augmentent de 50% pendant la nuit. L’année dernière, 1 052 personnes ont ainsi perdu la vie dans un accident mettant en cause un conducteur alcoolisé, selon le bilan de l’année 2019 réalisé par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

C’est la raison pour laquelle Assurance Prévention et Prévention routière relancent cette année leur campagne de sensibilisation #BienRentrer. Elle se traduit par un travail de terrain avec des bénévoles, répartis dans 34 villes en France pendant une semaine, afin d’informer et de distribuer des éthylotests.