74% des Français avouent ne pas respecter le Code de la route et les règles sanitaires

La Fondation Vinci Autoroutes publie mercredi son « 11ème Baromètre de la conduite responsable » et révèle que le comportement des Français au volant se dégrade. Au menu : téléphone, incivilités, somnolence et infractions.

Les insultes préférées au volant

Il faut croire que la voiture transforme le comportement des Français… ou peut-être pas ! En effet, selon le « 11ème Baromètre de la conduite responsable » publié mercredi par la Fondation Vinci Autoroutes, 79% des automobilistes français avouent ne pas respecter le Code de la route. Chiffre plus alarmant encore, les trois-quarts de ces conducteurs avouent ne pas respecter non plus les règles sanitaires.

Selon les automobilistes interrogés, ce non-respect du Code de la route ou des consignes sanitaires serait justifié par des règles « pas toujours adaptées à la situation ou cohérentes » d’après le baromètre. Sur la route, le principal écart est le dépassement des limitations de vitesse, même de quelques kilomètres/heure, chez 91% des conducteurs sondés.

65% des conducteurs ont déjà donné des noms d’oiseaux

Par ailleurs, les personnes interrogées sont conscientes des dangers liés à l’inattention. Malgré tout, 10% des conducteurs ont déjà failli avoir un accident à cause de l’utilisation de leur téléphone portable. En ce qui concerne les incivilités, « une légère inflexion dans les comportements » est observée avec la crise sanitaire, mais 65% des automobilistes avouent avoir au moins une fois injurié une personne au volant.

Enfin, la somnolence est avancée comme la deuxième cause d’accidents mortels pour 38% des sondés, juste derrière la vitesse. Néanmoins, les bonnes pratiques semblent reculer comme le décalage du moment du départ lorsqu’ils se sentent fatigués (-6%) ou l’arrêt au cours du trajet pour faire une sieste (-5%).

baromètre conduite responsable vinci