Mortalité routière : 1 victime sur 3 a moins de 29 ans

 

Le bilan définitif de la Sécurité Routière dévoile que 3461 personnes ont été tuées sur les routes de France en 2015, et qu’un tiers des victimes est âgé de 15 à 29 ans.

Un accident de voiture

La Sécurité Routière a diffusé le 18 mai son bilan définitif de la mortalité sur les routes de France, mettant en avant une hausse de 2,3% des personnes tuées, un taux légèrement inférieur à celui du bilan provisoire du début d’année. On note une surreprésentation des jeunes adultes entre 15 et 29 ans parmi les victimes de la route. A eux seuls, ils représentent un tiers des personnes tuées et des blessés graves.

3 461 personnes ont perdu la vie en 2015, soit 77 décès supplémentaires par rapport à l’année 2014.

La route, première cause de mortalité des jeunes

En 2015, les 18-24 ans représentent 18 % des morts de la route. 619 jeunes ont perdu la vie sur les routes, soit une hausse de 6,4% avec 37 morts de plus qu’en 2014. Ce sont les 15-17 ans qui subissent la plus importante mortalité routière avec 125 décès, soit une hausse de 7,8%.

27 jeunes conducteurs de plus sont décédés en 2015 par rapport à 2014. Parmi les jeunes victimes se trouvent 15 conducteurs tués de plus et 8 femmes conductrices tuées de moins, mais on déplore 17 passagères tuées supplémentaires.

Parmi les automobilistes impliqués dans un accident mortel, les jeunes de 18-24 ans sont plus fréquemment alcoolisés que les autres.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres