Sécurité routière : la mortalité en hausse de 2,4 % en 2015

 

Les chiffres de la Sécurité routières sont tombés. Pour la 2ème année consécutive, le nombre de morts sur les routes de France a augmenté. 3464 personnes ont été tuées en 2015, soit une progression de + 2,4 % par rapport aux chiffres de 2014.

Les automobilistes roulent mieux mais la mortalité routière augmente.

Malgré un arsenal de mesures, comme l’abaissement du taux légal d’alcoolémie pour les jeunes conducteurs ou l’interdiction du port de l’oreillette au volant, la mortalité sur les routes françaises augmente deux années de suite pour la première fois en 35 ans. En 2014, la Sécurité routière avait déjà enregistré une hausse de 3,5 % par rapport à 2013. Néanmoins « le nombre d’accidents corporels a baissé de 3,6 % », précise le ministre de l’Intérieur. Une nouvelle campagne de sensibilisation à la Sécurité routière devrait être dévoilée le 28 janvier prochain. L’objectif de l’Etat : passer sous la barre des 2000 morts sur la route d’ici 2020.

La vitesse serait la première cause de décès sur les routes de France. Car si le nombre d’accidents et de personnes hospitalisées suite à un choc routier est en baisse, de plus en plus d’accidents mortels sont recensés. Une expérimentation, consistant à fixer la vitesse maximale autorisée à 80 km/h au lieu de 90 km/h, a déjà été lancée sur trois tronçons en 2015. Une différence de limitation qui, si elle était généralisée aux routes départementales, pourrait sauver 400 vies chaque année, d’après la Ligue contre la violence routière.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres